Téléchargez notre application Ligue 2

Saint-Etienne – Mathieu Cafaro : « J’aimerais vraiment rester ici, c’est mon but »

Championnat

Après une demi-saison au Standard de Liège, Mathieu Cafaro est arrivé en prêt à l’AS Saint-Etienne cet été. Il retrouve cette saison la Ligue 2 qu’il avait connu brièvement, pour un match, avec le Stade de Reims, en 2018. Pour le site En Vert et Contre Tous, le milieu de terrain s’exprime sur les conditions de son arrivée, ses objectifs et son rôle à l’ASSE.

A lire aussi >> Ligue 2 -Bordeaux demande aux joueurs des efforts sur leur salaire

« Durant la préparation cet été, j’ai eu le coach (Laurent Batlles) au téléphone et j’ai beaucoup aimé son discours. J’avais envie de retrouver la France donc quand Saint-Étienne est venu je n’ai pas hésité. Le discours du coach m’a plu. En Belgique ça s’est bien passé sportivement, c’est plus personnellement où je ne me sentais pas à l’aise. J’avais envie de revenir et de me sentir bien là où je suis. C’est personnel et familial surtout, je n’ai pas trouvé mes repères, ma famille non plus. À partir de ce moment-là, c’est dur aussi d’avoir la tête à l’endroit et d’être performant donc ça a beaucoup joué dans ma décision. »

Ailier de formation, Mathieu Cafaro a évolué un cran  plus bas lors de la première journée contre Dijon (1-2) : « C’est quelque chose dont j’ai l’habitude, il m’est beaucoup arrivé de changer en cours de match et puis cette polyvalence me sert depuis que je suis dans le monde professionnel. Il faut juste s’adapter et comprendre ce que veut vraiment le coach. Je me suis entrainé seulement au cours de la semaine donc c’est quelque chose que je vais apprendre. Dès qu’il y aura les automatismes sur le terrain, ça va aller je pense. »

Le prêt de l’ancien rémois étant assorti d’une option d’achat, Mathieu Cafaro se projette déjà dans le long terme avec l’ASSE : «  J’aimerais déjà retrouver la Ligue 1 avec Saint-Étienne, c’est pour cela que je suis venu. J’aimerais vraiment rester ici, c’est mon but […] J’ai connu une montée avec Reims, on avait une bonne équipe mais on avait surtout un bon groupe, une bande de potes qui jouaient les uns pour les autres. En Ligue 2 c’est le plus important, déjà ça passe par là. Après les résultats viennent avec. »

Crédit Photo ©Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications