Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (J1) – Un Sochaux trop prudent bute contre un Paris trop indiscipliné

Championnat

Pas de vainqueur et pas de but dans une affiche assez décevante entre Sochaux et le Paris FC (0-0) en clôture de la première journée de Ligue 2 ce lundi. Un match marqué par une statistique peu reluisante : 1 tir cadré dans l’ensemble des 90 minutes. Le PFC se satisfera de ce point à l’extérieur, lui qui a été réduit à 10 dès la 37e minute de jeu.

A lire aussi >> Anciens de Ligue 2 – Désiré Segbé signe au Bayern Munich !

Sochaux-Paris, la revanche. Tel pouvait être le titre de cette affiche de clôture de la 1ere journée de Ligue 2. Car en effet, le FCSM et le PFC se retrouvaient pour le remake du play-off 1 disputé la saison dernière à Charléty, et remporté par les Lionceaux dans la capitale (1-2) au bout d’un scénario rocambolesque. Et contrairement à 2021-2022, ce sont les joueurs d’Olivier Guégan qui se montraient maladroits. D’entrée, Filipovic, titularisé en l’absence de Demarconnay, se mélangeait les pinceaux. Sissoko récupérait le ballon et décalait Mauricio, qui manquait le cadre sous la pression des défenseurs parisiens (2e). Derrière, l’intensité se montrait digne d’un choc de L2, mais les occasions franches se faisaient inexistantes. Paris devait faire face à un premier coup dur avec la blessure au mollet de Phiri (10e) pour son premier match sous ses nouvelles couleurs.

Mandouki voit rouge, Paris inoffensif

Mais le principal fait de jeu de la première période intervenait à la 37e minute. Sur un tacle trop appuyé, Mandouki prenait d’abord jaune… avant de recevoir finalement un carton rouge direct devant l’état de la jambe de Mauricio, heureusement apte à poursuivre la rencontre. A 10 contre 11, la mission allait donc devenir encore plus délicate pour un Paris peu inspiré offensivement. Une donnée qui allait se confirmer après le repos avec une stat famélique de 2 tirs pour 0 cadré. Sochaux passait tout proche de l’ouverture du score, mais Sissoko était logiquement signalé hors-jeu sur un bon centre d’Armougom, très actif dans son couloir gauche (54e). Pour sa première, l’ancien attaquant de Niort se montrait généreux, avec un service en retrait pour son capitaine Weissbeck, dont la frappe faisait passer un petit frisson dans Bonal sans accrocher le cadre (72e). Sans doute trop prudent, Sochaux ne parvenait pas non plus à cadrer un seul tir dans ce match avant la 93e sur une frappe d’Armougom (93e), et devait se contenter de partager les points. Paris sera plus satisfait en revanche d’avoir montré beaucoup de solidité et de solidarité en infériorité numérique… à 9 contre 11 pour finir avec un rouge bête de Lopez pour contestations (91e).

La feuille de match

Ligue 2 – Première journée – Stade Bonal

Sochaux-Paris : 0-0 (0-0)

But : /

Avertissements : Henry (29e), Sissoko (62e) pour Sochaux / Iglesias (31e), Lopez (65e, 91e) pour Paris

Expulsion : Mandouki (37e), Lopez (91e) pour Paris

FCSM : Prévot – Henry, Ozornwafor, Agouzoul (Meddah, 70e), Armougom – Viltard (Doumbia, 66e), Ndiaye, Weissbeck, Mauricio (Do Couto, 84e) – Sissoko (Mayenda, 84e), Kalulu.

Le banc : Jeannin, Faussurier, Pereira de Sa.

PFC : Filipovic – Bernauer (Karamoko, 87e), Le Cardinal, Chergui, Hanin (Hadjam, 87e) – Lasne, Iglesias, Phiri (Lopez, 10e), Mandouki (expulsé 37e) – Gory (Bamba, 77e), Hamel.

Le banc : Nkambadio, Chahiri, Caddy.

Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport

Vos commentaires :

  1. Un bon match d’entame pour Sochaux dont la préparation n’était visiblement pas terminée. Les nouveaux ont globalement donné satisfaction. Il va falloir maintenant créer les liens et les automatismes avec les anciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications