Téléchargez notre application Ligue 2

Tour des clubs (7/20) – Omar Daf (Dijon) : « C’est un groupe qui a besoin de retrouver de la confiance, mon rôle est d’enclencher une dynamique positive »

Championnat

Pour le 7e épisode de notre tour des clubs, nous nous intéressons à Dijon, qui entame sa deuxième saison consécutive en Ligue 2, après avoir été relégué en 2021. Avec Omar Daf, son nouvel entraîneur (le 3e depuis la descente), les espoirs de voir le club figurer dans le haut de tableau sont permis. Mais beaucoup d’inconnues empêchent encore d’avoir une idée claire du réel niveau du DFCO, qui a été décevant l’année passée. Nous nous sommes entretenus avec le coach pour mieux comprendre les contours de l’effectif à l’aube d’une nouvelle saison, qui s’annonce elle aussi passionnante.

A lire aussi >> Dijon – Wilitty Younoussa ne prolongera pas, Ousseynou Thioune en bonne voie

Photo Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

ML2 : Omar Daf, vous avez commencé avec deux victoires cinglantes (6-0) contre Saint-Apollinaire (N3) et Villefranche (N1), comment trouvez-vous pour l’instant la préparation de votre groupe ? 

Omar Daf : Il y a beaucoup d’enthousiasme ! C’est un groupe qui a besoin de retrouver de la confiance, donc mon rôle est d’enclencher une dynamique positive avec le club, puisque depuis quelques années, c’est compliqué au niveau des résultats. Les joueurs sont à l’écoute. Il y a beaucoup d’exigence au quotidien sur les séances, mais je vois des joueurs concentrés et investis. Ça, pour un coach, c’est top.

Est-ce que vous êtes déçu d’avoir dû annuler ce match amical contre le Racing Besançon ?

Oui, je suis déçu pour l’enchaînement lors de cette préparation. Déçu aussi pour les supporters, parce que c’est un match que l’on voulait faire à Gaston-Gérard, mais l’absence de nombreux éléments offensifs (Dobre, Scheidler, Le Bihan, Assalé) nous empêchait de faire un match dans de bonnes conditions. C’est la raison pour laquelle nous avons été forcés d’annuler la rencontre.

Aujourd’hui, il y a trente joueurs professionnels sous contrat au DFCO, cet état de l’effectif n’est sans doute que ponctuel…

Oui, mais dans ces trente joueurs là, il faut toujours enlever tous les joueurs qui étaient prêtés et ceux qui sont en instance de départ. Sur le match de Besançon, on était 17 pour faire la rencontre. Nous sommes partis en stage à 19 ! Il y a un effectif conséquent, avec des joueurs qui étaient là en Ligue 1, certains sont en instance de départ. Mais aujourd’hui, on s’entraîne avec un groupe de 19 ou 20 joueurs, maximum.

Parlons mercato et recrues : Idrissa Camara a signé ce mercredi, un ailier sénégalais… C’était votre idée ?

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications