Téléchargez notre application Ligue 2

Metz – Pierre Dréossi : « On va continuer à perdre des joueurs pendant l’été, c’est sûr »

Actualités

Relégué en Ligue 2 en fin de saison dernière, le FC Metz se fait encore attendre sur le chantier de la reconstruction. Hormis les nombreux retours de prêt, aucune arrivée n’est à signaler à ce jour en Lorraine. Les principaux changements ont eu lieu dans l’encadrement, avec l’arrivée de Laszlo Bölöni sur le banc de touche et de Pierre Dréossi en tant que directeur sportif. Ce dernier, interrogé par So Foot, explique sa stratégie pour permettre au club de rebondir.

A lire aussi >> Metz – Matthieu Udol : « On a besoin de renforts pour jouer la montée »

« Une descente, c’est toujours un traumatisme. Un club comme Metz, qui était en Ligue 1 depuis trois ans et qui s’est beaucoup structuré ces dernières saisons, se croyait peut-être hors de danger. Ça implique un déficit énorme, les recettes étant divisées par quatre. Il y a moins de droits TV, moins de sponsors, moins d’abonnés, et ainsi de suite. Cet écart en matière de recettes, il faut l’amortir, d’autant plus que d’importants efforts avaient été faits pendant le mercato hivernal pour redresser la barre. Pour combler ce déficit, il y a deux solutions : soit l’actionnaire met la main à la poche, soit on a recours au trading. Souvent, les deux vont de pair. À Metz, nous ne sommes pas dans l’obligation de vendre, car l’actionnaire (Bernard Serin) est solide. Cependant, pour équilibrer le budget prévisionnel de la saison 2022-2023, il est certain que l’on va devoir céder nos éléments les plus bankables. On va continuer à perdre des joueurs pendant l’été, c’est sûr. »

Du côté des arrivées, Pierre Dréossi donne peu de détails sur les prochaines recrues, qui vont devoir arriver rapidement mais donne quelques indications pour le long terme : « Aujourd’hui, mon gros problème, c’est mon arrivée tardive. Pour l’instant, je ne m’occupe que de l’urgence, à savoir la composition de l’effectif, puisque le championnat démarre à la fin du mois […] Le reste, ce qui concerne la politique sportive, se mettra en place assez vite. Je suis en contact avec Francis de Taddeo (directeur du centre de formation) pour savoir qui pourra émerger du centre. J’irai voir Génération Foot pour comprendre comment fonctionne cette académie. On va rebâtir avec des jeunes du centre, des joueurs de Génération Foot, d’autres qui avaient été prêtés à Seraing. »

Crédit photo : Anthony Dibon/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications