Téléchargez notre application Ligue 2

Grenoble – Esteban Salles : « Je n’ai pas choisi Grenoble par sécurité »

Championnat

Esteban Salles, deuxième gardien du Grenoble Foot, a prolongé son contrat au club ! Il sera encore grenoblois pendant deux saisons supplémentaires. Le portier, interviewé par le journal Le Dauphiné Libéré, a dévoilé les raisons de sa prolongation au Stade des Alpes, sa motivation, sa persévérance et son envie de jouer en Ligue 2.

A lire aussi >> Officiel – Grenoble a prolongé Bart Straalman

« En premier lieu, je voulais jouer. Je ne l’ai jamais caché. Et si je pouvais trouver un club pour évoluer vraiment en tant que titulaire, cela m’intéressait. J’ai été sur des “short-list” en Ligue 2, en National, mais cela n’a pas fonctionné. Je ne voulais pas descendre en National de toute façon. J’ai aussi eu la possibilité d’aller dans d’autres clubs en tant que doublure, notamment un club qui était en Ligue 1 il n’y a pas longtemps et ça m’a fait envie. J’ai eu des offres très intéressantes, du genre qu’on ne peut pas refuser. »

« J’ai beaucoup réfléchi. J’ai passé trois très mauvais jours. J’ai vraiment galéré avec beaucoup de remise en question, beaucoup de maux de tête. Alors j’ai discuté, j’ai consulté sans donner mon avis. Famille ou amis, tous mes proches sans exception m’ont conseillé de rester à Grenoble ! C’était dur de jongler avec tout ça. Je suis parti régler les carabines avec mon père chez moi dans le Sud-Ouest, ça m’a fait du bien. J’ai joué à la pelote avec mes copains pour me défouler. Je ne voulais pas me précipiter, car c’était une décision importante. »

« Je n’ai pas choisi Grenoble par sécurité. J’ai signé deux ans pour progresser encore et parce que j’aspire toujours à mieux. Max Marty m’a clairement dit qu’il ne me voit pas du tout comme le successeur de Brice Maubleu. C’est clair et net. Mais je suis têtu ! On verra ce qui se passe dans deux ans mais je compte montrer aux dirigeants que je serai là pour ce club et cette ville, qu’ils peuvent avoir confiance en moi. »

Source : dauphinelibere.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications