Téléchargez notre application Ligue 2

L1/L2 : Vincent Labrune : « On doit sortir les criminels des stades »

Actualités

Envahissements de terrain, propos racistes, lancers de fumigènes : les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 n’ont pas été épargnés par les incidents en tribunes cette saison, avec en triste épilogue, le barrage retour entre Saint-Etienne et Auxerre, un match dont le dossier est encore placé en instruction.

Ce samedi se tenait l’assemblée générale de la Fédération Française de Football, à laquelle participait Vincent Labrune, président de la Ligue de Football Professionnel.  Ce dernier a tenu des propos forts, rapportés par RMC Sport et demande des mesures plus fermes contre les fauteurs de trouble.

A lire aussi >> Ligue 2 – Noël Le Graët favorable à un championnat à 18 clubs et un National professionnel

« On a vécu une saison catastrophique en termes de violences dans nos stades, sur et en-dehors du terrain, avec les répercussions que vous pouvez tous observer, dans toutes les catégories. Aujourd’hui je considère qu’on doit changer de braquet très fortement. La Ligue, évidemment, même si la Ligue est contrainte dans son arsenal de sanctions. On n’a pas de pouvoir de police ou de justice, on n’a même pas le pouvoir de sanctionner individuellement. On a qu’un arsenal de sanctions collectives, de fermetures de tribunes. On doit prendre notre part de responsabilité pour changer de braquet. La FFF va nous accompagner.

Il faut aussi que nos clubs prennent conscience qu’ils doivent nous aider, non pas à sortir les « mauvais supporters » des stades. Ce qui m’insupporte aujourd’hui, c’est quand j’entends les représentants de l’INS (Instance nationale du supportérisme) dire qu’il y a des bons ultras et des mauvais ultras. Non, il n’y a pas de bons ou de mauvais supporters. Moi j’adore la cause ultra quand elle est festive. Il y a des supporters, des jeunes et des moins jeunes, et des ultras. Et puis il y a dorénavant dans nos enceintes, parce que les mots ont un sens, des criminels. Je pense que l’Etat, les collectivités, les clubs, on doit sortir les criminels des stades. »

Crédit photo ©Anthony Dibon/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications