Téléchargez notre application Ligue 2

QRM – Olivier Echouafni : « On a un de plus petits budgets mais on va essayer d’être ambitieux »

Actualités

Nouvel entraîneur de Quevilly-Rouen Métropole, Olivier Echouafni aura à son tour la mission de maintenir le club normand en Ligue 2. Après avoir passé trois saisons à la tête des féminines du PSG, l’ancien joueur du Stade Rennais affirme avoir rejoint la Seine-Maritime pour « le côté humain ». Dans les colonnes de Paris-Normandie, le coach détaille ses objectifs, son projet pour les saisons à venir.

A lire aussi >> Mercato – Après Le Havre, Pierre Gibaud vers un club de National 1

Interrogé sur le style qu’il veut donner à l’équipe, Olivier Echouafni prévient : « Il y a quasiment 60% de départs entre les joueurs en fin de contrat et ceux qui étaient prêtés, donc il faut déjà construire un effectif. A partir de là, on pourra mettre en place un système ou des systèmes qui s’adapteront aux profils de joueurs qu’on aura. Le niveau de la Ligue 2 sera très relevé […] Aujourd’hui, on a un de plus petits budgets mais on va essayer d’être ambitieux. L’objectif, bien sûr, c’est le maintien, mais moi, je ne me contenterai pas de ça. »

Mieux que la 16e place ? C’est ce qu’Olivier Echouafni espère, en espérant que le club ne soit plus abonné à la lutte pour le maintien à l’avenir :« Ce club qui avait une connotation plutôt amateur a franchi un cap […] L’idée, c’est de stabiliser cette équipe en Ligue 2 pour ensuite continuer à changer des choses, améliorer le quotidien, ne serait-ce que sur les structures. QRM, en se pérennisant en L2, se doit d’avoir les conditions de travail qui soient en adéquation. »

Si beaucoup de changements vont intervenir dans l’effectif, le technicien devrait en revanche travailler, au moins dans un premier temps, avec le staff déjà en place« Il faut être rassurant auprès des personnes qui ont bien travaillé aussi, connaître leur motivations… Moi, je ne suis pas là pour dire : « je ne veux pas travailler avec lui ou avec lui. » Il faut trouver une osmose, en bonne intelligence. »

Photo ©Matthieu Mirville/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications