Téléchargez notre application Ligue 2

Bilan Ligue 2 – Sochaux, en progression constante

Championnat

Qui sait ce qu’il aurait pu se produire si Sochaux avait été à la place d’Auxerre contre l’ASSE en barrages de Ligue 1 ? La saison du FCSM s’est terminée sur une note un peu amère, une défaite aux tirs au but à l’Abbé-Deschamps, qui ressemble à rater l’avant dernière marche lors d’une ascension de la tour Eiffel. Mais malgré cette petite désillusion, l’objectif est atteint, avec une cinquième place en Ligue 2 largement méritée. La progression est certaine et l’avenir semble enfin optimiste pour ce club qui peut enfin assumer ses grandes ambitions de montée, et qui sera à surveiller de très près l’an prochain.

A lire aussi >> Mercato – Un milieu de terrain de Nantes proche de s’engager à Sochaux ?

Crédit Photo : Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Parmi les favoris toute la saison…

Le FC Sochaux a encore franchi un cap cette saison, avec une régularité intéressante et des résultats meilleurs que l’an passé. En effet, le club n’a passé que 3 journées (en début d’exercice) hors des places de play-offs ! Il fallait bien commencer l’année pour accrocher le wagon de tête : cela a été fait, grâce à sept victoires dans les 11 premières rencontres.

Si l’on ignore la défaite du match à Paris (1-3, trois buts encaissés en une poignée de minutes,) une tendance revient régulièrement dans les matchs de Sochaux : la capacité de l’équipe a prendre des points dans les derniers instants. Impossible de passer à côté de l’apport du jeune Alan Virginius, 2 passes décisives et 5 buts, tous inscrits en sortie de banc. Le jeune ailier peut encore progresser lorsqu’il est aligné en tant que titulaire mais affiche déjà de belles promesses à seulement 19 ans. Les Lionceaux ont conservé intacte leur réputation de centre de formation performant, avec des jeunes qui crèvent l’écran au club cette saison.

Rassoul Ndiaye en est l’exemple le plus probant. Le milieu de terrain, qui vient de dépasser les 60 matchs de Ligue 2 à 20 ans, a beaucoup progressé cette année encore. Ses cinq buts et trois passes décisives montrent qu’il franchit un cap et qu’il pourrait être l’un des joueurs les plus précieux du championnat l’an prochain, surtout qu’il souhaite rester en Franche-Comté. Un cran plus bas, Ismaïl Aaneba s’est révélé depuis son transfert de Strasbourg l’été dernier. En patron dans cette défense centrale, il fait partie de notre équipe-type de la saison 2021-2022.

Parmi les joueurs avec plus de bouteille, on ne peut pas passer à côté d’Aldo Kalulu et de son retour très intéressant dans le Doubs. Avec ses 9 buts et 5 passes décisives cette saison, il est le meilleur buteur et l’homme le plus décisif de son équipe. Suivi de près par Tony Mauricio (six buts, six passes décisives), excellente recrue venue de Lens, qui s’est tout de suite acclimatée. Gaëtan Weissbeck a sans doute été légèrement moins régulier que la saison passée mais a tout de même offert 6 buts et 4 passes décisives aux siens cette année. Maxime Do Couto a été très inspiré mais peut devenir encore plus décisif dans une équipe sûre de ses forces en 2022-2023.

… mais des difficultés contre les grosses écuries

Une victoire contre le Paris FC, deux matchs nuls contre Auxerre et Toulouse en championnat. Sans compter les résultats des play-offs, (victoire 1-2 chez le Paris FC, nul 0-0 à Auxerre puis élimination aux tirs au but), le FCSM a eu du mal cette saison contre les autres membres du top 5. Ces 5 points glanés sur 24 possibles montrent la marge de progression que les Sochaliens peuvent avoir s’ils commencent à mieux gérer leurs matchs contre des concurrents directs. Au final, la cinquième place est on ne peut plus logique.

Peut-être que de meilleurs résultats auraient pu être obtenus si la défense de Sochaux avait su s’élever au niveau qu’elle a affiché le reste de l’année. Car ce FCM n’a su garder ses cages inviolées que 2 fois sur ces 8 matchs à gros enjeu, alors que l’équipe est la troisième meilleure défense de Ligue 2 (34 buts encaissés).

Steve Ambri a fait partie des joueurs fiables de Sochaux cette saison (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport)

Contre les équipes plus modestes, Sochaux sait être plus solide, mais a plus de mal à trouver la faille. Un seul but marqué en deux matchs contre Nancy, idem contre Dunkerque et Valenciennes, qui ne se battaient que pour le maintien. Les points perdus contre QRM à domicile ou encore contre Nîmes, alors que les Crocos étaient dans une période très difficile, ne devront pas échapper aux Doubistes l’an prochain s’ils veulent viser un peu plus haut.

Pour encore progresser la saison prochaine, il faudra un petit peu plus que 19 victoires (total de cette année). Historiquement, en obtenir 21 ou 22 permet d’être très bien placé. L’objectif est clair : trouver une solution contre ces équipes organisées en bloc bas, très regroupées et difficiles à manœuvrer, mais aussi être plus autoritaire contre les clubs les plus en forme pour ne pas laisser échapper trop de points. Mais la continuité dans le projet de Sochaux est très intéressante, avec un entraîneur qui est certainement le grand artisan de cette montée en puissance au fil des saisons. L’avenir du FCSM s’écrira sans doute avec un grand Omar Daf également !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications