Téléchargez notre application Ligue 2

Entretien ML2 – Christian Leca (ex-président d’Ajaccio) : « J’ai été un peu déçu par le milieu du foot, mais ce n’est pas grave »

Championnat

Il part avec le sentiment du devoir accompli. Président de l’AC Ajaccio pendant trois ans en Ligue 2, Christian Leca a vécu la grande émotion de la montée en Ligue 1 avec la deuxième place décrochée lors de cette saison 2021-2022. Peu de temps après cette accession, le dirigeant a annoncé son départ de l’ACA. Pour MaLigue2, Christian Leca revient sur son passage dans le monde du foot, et cette saison de rêve.

A lire aussi >> Ligue 2 – Toulouse et Ajaccio dans les 10 équipes les plus souvent promues depuis la poule unique, Auxerre décroche sa première

Crédits photo : Gerard Pierlovisi Panoramic / Imago.

MaLigue2 : Christian, l’annonce de votre départ a été surprenante juste après la montée de l’AC Ajaccio en Ligue 1. Etait-ce prévu ?

Christian Leca : J’avais dit – un peu sur le ton de la boutade – lors de ma première interview que je nous donnais trois ans pour monter dans l’élite. J’ai réalisé mes objectifs, et je n’avais de toute façon pas l’intention de rester 20 ans à la présidence du club. Je préfère partir sur cette belle performance et par la grande porte.

Si le club était resté en Ligue 2, vous seriez donc parti également ?

J’étais parti pour faire un cycle de trois ans. Mais je pense que je serais quand même resté si nous n’avions pas connu la montée pour essayer de l’atteindre. J’ai connu trois années extraordinaires avec le staff, surtout cette dernière saison. C’est exceptionnel ce que l’équipe a réalisé ! Moi, je n’ai été que le catalyseur, je n’étais pas sur le terrain. Bon, après il y a eu cet épisode malheureux du communiqué (qui a valu huit mois de suspension pour avoir critiqué vivement la commission de discipline, ndlr)…

Est-ce que cet épisode a aussi joué sur votre décision d’arrêter ?

Non, je pense que même sans cela, j’aurais arrêté. Je n’ai pas que le foot dans la vie, et j’ai été un peu déçu par ce milieu, mais ce n’est pas grave. Après la publication de ce communiqué, j’ai sans doute exagéré, mais j’ai dit tout haut ce que beaucoup de monde pense tout bas.

Sur vos trois années de présidence, l’ACA a joué deux fois le podium (3e en 2020, 2e en 2022) et a lutté pour le maintien en 2021. Cette année-là, vous avez fait le choix payant de miser sur la stabilité avec Olivier Pantaloni sur le banc…

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications