Téléchargez notre application Ligue 2

Nîmes – Zinédine Ferhat à propos de Rani Assaf : « J’avais perdu l’envie de jouer, je ne lui pardonnerai jamais »

Championnat

Zinédine Ferhat quittera le Nîmes Olympique après une saison presque blanche en Ligue 2, sans marquer ni faire de passe décisive. Malgré les 14 matchs disputés en 2021-2022, le milieu de terrain algérien qui s’est pourtant distingué dans ce championnat ne prenait plus de plaisir à jouer avec les Crocos. Le coupable d’après lui ? Le président du club, Rani Assaf, qui l’a empêché de partir cet été. Il s’exprime dans un entretien accordé à RMC.

A lire aussi >> Nîmes – Nicolas Benezet : « Faire monter mon club en Ligue 1, c’est un rêve de gosse »

« Déjà, je voudrais parler de mon niveau cette saison. Je n’ai rien montré… Je vais dire la vérité aujourd’hui, j’avais perdu l’envie de jouer et ça se voyait sur le terrain. Pourtant, je n’ai jamais lâché, je me suis toujours entraîné normalement mais sur le terrain, je n’arrivais pas à oublier ce qu’il s’était passé. Je n’étais pas au mieux psychologiquement. Et puis le président a annoncé en début de saison que l’objectif n’était pas de remonter directement en L1. Comment veux-tu te motiver avec un discours comme ça ? »

« Après la descente du club en Ligue 2, je ne vais pas mentir, j’avais l’objectif de partir pour rester en Ligue 1, où je pense avoir fait mes preuves. Pendant le mercato, le président annonce un prix: 2,5 millions d’euros pour me laisser partir. Un prix raisonnable qui convenait à tout le monde. Du jour au lendemain, le président a tout changé… et même là, le club a reçu une offre de 3,5 millions d’euros, qu’il a refusé ! La dernière semaine du mercato, je demande au président de me laisser partir, et il m’a répondu: “Ne t’inquiètes pas, c’est la fin, les clubs vont arriver avec des offres plus importantes.” Sauf que ce n’est jamais arrivé. J’ai perdu une année à cause de lui. Je ne lui pardonnerai jamais. »

Source : rmcsport.bfmtv.com

Crédit photo : Philippe Lecoeur/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications