Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (36e journée) – Ajaccio en pole pour la Ligue 1, Valenciennes fait un petit pas vers le maintien et QRM gâche ses efforts

Championnat

Ajaccio grimpe toujours plus haut avec une victoire en renversant Le Havre, qui avait pourtant marqué en premier ! Une excellente opération pour finir la 36e journée de Ligue 2 à la 2e place, et prendre le large alors que le Paris FC n’a su faire mieux qu’un nul à domicile. Sochaux a dû lutter contre sa malchance mais s’impose de deux buts à un, malgré un but contre son camp de Pogba. Plus bas, Valenciennes prend un point ce soir et avance, gagnant du terrain sur Dunkerque et QRM, qui ont perdu ce samedi.

A lire aussi >> Ligue 2 (36e journée) – Le résumé vidéo d’Auxerre-Dunkerque (1-0)

Ajaccio a été vite surpris par Le Havre et un but de Matthis Abline absolument sensationnel, une frappe très loin des cages après avoir fait un superbe contrôle. Mais Gaëtan Courtet égalise dans la foulée en suivant bien l’action après la frappe repoussée de Krasso. Mickaël Barreto fait passer les Corses en tête en s’orientant vers l’axe depuis la gauche et en frappant au sol, près du poteau opposé. Le score en reste là, malgré une barre trouvée par Kalulu dans le temps additionnel (2-1). Ajaccio récupère ainsi sa deuxième place avec trois points d’avance sur Auxerre.

Sochaux recevait Bastia devant de nombreux supporters, qui poussent leur équipe dans cette période si importante. Malgré leur soutien et une domination sochalienne dans ce match, les Lionceaux n’arrivent pas à trouver la faille pendant très longtemps. Le sauveur se nomme Aldo Kalulu en deuxième mi-temps, l’attaquant bat Boucher après le coup franc idéal de Do Couto. Mais une passe en retrait à l’aveugle de Florentin Pogba termine au fond des filets de Maxence Prévot, qui n’était pas proche de ses buts. Heureusement pour le FCSM, Valentin Henry décoche une frappe de mule pour reprendre les devants avant la fin du match et conserver l’espoir dans les rangs sochaliens (2-1).

Chez le Paris FC, ce sont les visiteurs qui ont ouvert le score. Valenciennes et Hamache profitent d’une grosse erreur de la défense parisienne et d’une passe en retrait de Chergui complètement ratée pour marquer le premier but de la soirée, dès la 3e minute. Alfarela coupe le centre de Moustapha Name au premier poteau pour remettre le Paris FC sur de bons rails seulement 8 minutes après. Demarconnay est décisif en deuxième période en repoussant un coup franc de Robail. Bamba est forcé de sortir sur blessure, encore un sale coup pour le PFC qui laisse s’échapper trop de points en cette fin de saison et qui ne peut plus rattraper Ajaccio (1-1).

A Guingamp, Caen a pris l’avantage par l’intermédiaire de Diani de la tête, sans forcer sur un coup-de-pied arrêté. Sullivan Péan empêche Pierrot d’égaliser illico et donne de l’air à son équipe. Ce n’est que partie remise pour le puissant avant-centre, qui plante en seconde mi-temps avec une frappe croisée du pied gauche, très bien placée. EAG réussit son come-back grâce à Merghem, très opportuniste, et  remporte un nouveau match (2-1). Cette victoire permet aux Guingampais de remonter à la 6e position.

Le classement de la Ligue 2 ici

Nancy a touché la barre transversale de Nîmes sur une tentative de Biron dans un stade Marcel-Picot à huis clos. Mais malgré une domination de l’ASNL, c’est Sidy Sarr qui fera craquer un gardien le premier. Écarté récemment, il revient en force avec les Crocos d’une belle frappe après un une-deux avec son coéquipier. Les Nancéiens réagissent après le break, Lucas Dias est forcé de s’employer sur la frappe de Biron, puis sur la tête d’El Aynaoui. Les Gardois vont craquer et faire faute sur Ngbakoto dans la surface, offrant un penalty pour Nancy. Penalty tiré et marqué par Lamine Cissé. Mais Nîmes punit encore, par l’intermédiaire de Moussa Koné très réaliste devant Valette. Le centre d’Eliasson était absolument parfait. Eliasson remet ça pour Koné sur corner en fin de partie, un autre but pour l’avant-centre qui finit très bien la saison (1-3).

Niort et Dijon sont libérés de toute pression et offrent une partie sans complexe au stade René-Gaillard. Reynet sauve les siens dans un face à face avec Cassubie, puis Alex Dobre bute sur Kilama dans la surface opposée. Scheidler voit aussi son tir arrêté à bout portant par Michel après 30 minutes. Alex Dobre est récompensé pour ses efforts suite à un centre parfait de Philippoteaux, repris de la tête par le jeune roumain. Mais Olaitan est complètement arraché par Cheick Traoré dans la zone de réparation de Dijon, Joseph Mendes transforme le penalty juste avant la pause pour égaliser. Au retour des vestiaires, Dobre recommence et marque d’une belle frappe dans la surface après une passe de Ngouyamsa. Malgré les nombreuses occasions pour Niort, le score est aggravé par Mickaël Le Bihan quelques secondes après son entrée en jeu (1-3). Ngouyamsa s’offre un doublé de passes décisives.

Grenoble avait déjà un nombre de blessés conséquent, mais a perdu de nouveaux joueurs : Straalman et Tell quittent le terrain dès la première mi-temps contre Amiens. Peu de temps après son entrée en jeu, Achille Anani marque son 5e but de la saison grâce à Sanyang, qui subtilise un ballon et le sert sur un plateau. Il faut attendre la deuxième période pour voir un nouveau but, marqué par les visiteurs cette fois ci. Badji profite de la passe idéale de Lusamba entre les défenseurs pour envoyer une frappe lourde à bout portant, ne laissant aucun chance à Maubleu. Les deux clubs se quittent dos à dos (1-1).

QRM et Sidibé avaient attaqué leur match parfaitement contre Pau. Le joueur prêté par Toulouse est au bon endroit pour réceptionner un centre contré par la défense des visiteurs et marquer du plat du pied. Mais Naidji a d’autres idées et égalise, servi par Essende dans le bon tempo pour remettre les compteurs à zéro. Pau fera trembler Quevilly-Rouen davantage avec un tir dangereux de Quentin Daubin. Et en fin de match, Romain Armand marque le second but de Pau, détruisant les rêves des Normands : prendre des points dans cette rencontre et s’éloigner de la zone rouge (1-2).

Les scores

Ajaccio 2-1 Le Havre (Courtet, Barreto / Abline)
Sochaux 2-1 Bastia (Kalulu, Henry / Pogba c.s.c.)
Paris FC 1-1 Valenciennes(Alfarela / Hamache)
Guingamp 2-1 Caen(Pierrot, Merghem / Diani)
Nancy 1-3 Nîmes (Cissé / Sarr, Konéx2)
Niort 1-3 Dijon (Mendes / Dobre x2, Le Bihan)
Grenoble 1-1 Amiens (Anani / Badji)
QRM 1-2 Pau (Sidibé / Naidji, Armand)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications