Téléchargez notre application Ligue 2

Nîmes – « Assaf casse-toi », le communiqué cinglant des Gladiators

Championnat

L’annonce de la dette de 30 millions d’euros du Nîmes Olympique révélée par La Gazette de Nîmes est une nouvelle goutte d’eau pour faire déborder le vase du côté des Gladiators. Le groupe de supporters des Crocos a publié ce vendredi un communiqué cinglant qui appelle une nouvelle fois à la démission de l’actionnaire majoritaire et président, Rani Assaf.

A lire aussi >> Nîmes – Une douzaine de joueurs va être mise à l’essai

Le dernier paragraphe de la lettre ouverte témoigne de l’écart de vision aujourd’hui entre la direction et les fidèles du NO. « Tu as fait assez de mal autour de toi. Si les Gladiators ont perdu leur tribune et leur raison d’être, des milliers de supporters ont perdu la passion. Tu n’as voulu écouter personne, te croyant visionnaire, pensant révolutionner le football et mettre la ville à tes pieds. Mais tes opposants avaient raison : tu n’as rien compris à ce qu’est un club, à ce qu’est un public de foot, et à ce qu’est Nîmes. Le résultat était prévisible et annoncé : tu as vidé le stade, tué l’âme du club, et tu le conduis désormais vers la faillite après 85 ans d’histoire (…). Si tu as une once d’humanité, un minimum de respect pour le club, la ville et pourquoi pas un éclair de lucidité : Assaf casse-toi », taclent les Gladiators.

Le Stade des Costières arrive 18e en terme de moyenne de spectateurs cette saison en L2, avec 1853 supporters seulement cette saison. Dans ce communiqué, les Gladiators demandent également à la mairie de refuser le permis de construire du nouveau stade ambitionné par Rani Assaf depuis son arrivée. En attendant, sur le terrain, Nîmes se déplace à Nancy ce samedi (19h) dans le cadre de la 36e journée de Ligue 2 et se prépare à la saison prochaine, avec une douzaine de joueurs bientôt mis à l’essai sous les ordres du coach Nicolas Usaï.

Crédit photo : Philippe Lecoeur/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications