Téléchargez notre application Ligue 2

QRM – Fabien Mercadal après Nancy : « Rejouer le match ? Ce ne serait même plus une injustice, ce serait un drame pour le football »

Championnat

Le promu QRM avait fait le boulot sur le terrain en menant 3-0 sur la pelouse de Nancy ce vendredi lors de la 35e journée de Ligue 2. Puis le match a été arrêté à la 40e minute après un deuxième jets de fumigènes sur le terrain de la part des supporters de l’ASNL déçus de la relégation. Après la rencontre au micro de Paris-Normandie, le coach Fabien Mercadal a livré sa réaction à chaud, et n’imagine pas une autre issue que la victoire sur tapis vert.

A lire aussi >> Nancy – Le pare-brise d’Albert Cartier a été fissuré par un projectile avant le match face à QRM

A lire aussi >> Ligue 2 – Le match Nancy-QRM définitivement arrêté, l’ASNL file en National 1 !

« On a pris le match par le bon bout, on savait que cette équipe allait jouer son va-tout et on a donc mis des profils avec de la vitesse pour les prendre en contre. C’est ce qu’on a fait, notamment sur le 3e but. J’aime le foot, quand un match s’arrête à la 40e minute… Même si évidemment, je ne peux pas voir un autre scénario que la victoire pour nous. Sinon, ce ne serait même plus une injustice, ce serait un drame pour le football. J’aurais préféré jouer le match jusqu’au bout. Honnêtement, ce serait incroyable de devoir rejouer ce match. Cela me semble impossible. On menait 3-0, on avait bien mené notre barque, ce ne sont pas les supporters qui ont marqué les buts pour nous. Si on nous enlève le fruit de notre travail… mais je fais confiance à nos instances. Ce sont des choses que je ne maîtrise pas. Les garçons ont été disciplinés et ont su gérer ce match à haute émotion. C’était un match de la mort. Pour nous, on a trois points de plus. Maintenant, on bascule sur Pau. On sait qu’il nous reste une victoire à aller chercher et sans doute un match nul. On a aussi fait +3 au goal average et ce n’est pas rien. »

Crédit photo : Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications