Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Les Tops/Flops du multiplex de la 35e journée

Championnat
Nancy

De la colère, du soulagement, du suspense, une remontada folle… le multiplex de la 35e journée de Ligue 2 nous a encore réservé beaucoup d’émotions diverses ce vendredi. Retour en Tops/Flops sur une soirée mouvementée et spectaculaire !

A lire aussi >> Ligue 2 (35e journée) – Ajaccio et le Paris FC trébuchent, Sochaux en profite, Grenoble à l’abri !

Les Tops

Sochaux grignote son retard

Les jours passent et ne se ressemblent pas dans la lutte pour le Top 5. Alors que le FCSM était le seul à perdre des points mardi malgré un nul contre Toulouse (1-1), voilà que Sochaux reprend deux longueurs à Ajaccio et trois à Paris grâce à son succès à Pau (1-0) ! Après le but rapide de Kalulu, les Lionceaux ont beaucoup souffert mais n’ont jamais rompu. Trois points extrêmement précieux pour accrocher la meilleure place possible en fin de saison !

Bastia, maintien acquis

Il ne manquait plus grand-chose pour valider définitivement le maintien. C’est désormais chose faite et de belle manière pour Bastia, victorieux du Paris FC (2-1) avec un doublé du défenseur Guidi. Le promu aura éviter les sueurs froides de fin de saison, même s’il a vécu une saison mouvementée, notamment au début avec le changement d’entraîneur décidé par la direction. Régis Brouard a rempli sa mission de laisser le Sporting en Ligue 2, et peut se pencher plus aisément sur la saison prochaine.

Grenoble, la semaine de rêve

Là aussi, le maintien est acquis. Avec une semaine de rêve à neuf points sur neuf (Dunkerque, Valenciennes, Le Havre), Grenoble a atteint la barre symbolique des 42 unités et a fait un grand bond au classement. Malgré une infirmerie bien remplie, l’entraîneur Vincent Hognon a su créer un groupe ultra solidaire, sublimé par le joker Abdoulie Bamba Sanyang, littéralement en feu cette semaine (3 buts). Le GF38 doit maintenant tirer les leçons de cette saison délicate pour ne pas revivre cela l’année prochaine.

Les Flops

Nancy, un bien triste au revoir

0-3 en 40 minutes et des joueurs totalement perdus sur le terrain… C’est la bien triste image livrée par Nancy contre le concurrent direct QRM dans un match de la mort. C’en était trop pour les Ultras de l’ASNL, qui ont manifesté leur ras-le-bol en balançant des fumigènes sur la pelouse. L’arbitre M.Landry a renvoyé définitivement tout le monde aux vestiaires après 40 minutes. Le club au Chardon aura normalement match perdu sur tapis vert et descend pour la première fois de son histoire en N1 par la toute petite porte à l’issue d’une saison sous le signe du fiasco.

Rodez se saborde encore

Lionel Mpasi va ruminer longtemps cette dernière minute du temps additionnel… Sa glissade fatale sur un dégagement qui semblait anodin a offert les trois points à Nîmes (3-2) dans un match ô combien important pour Rodez. Car le RAF avait fait le plus dur en revenant avant cela de 0-2 à 2-2 sur la pelouse des Costières grâce à des buts rageurs de Danger et Célestine. Mais les Crocos n’ont pas fait de sentiment au moment de prendre une deuxième victoire d’affilée. Cruel pour Rodez, mais une erreur aussi grossière ne pardonne pas à ce niveau. Rodez est barragiste et n’a plus gagné depuis 18 rencontres désormais…

Dijon désespérant

Les mots forts de Patrice Garande après le match en ont dit long sur l’exaspération qui règne chez l’entraîneur de Dijon. Même quand son équipe mène 3-0 à la mi-temps, elle trouve le moyen de se faire remonter par une équipe de Guingamp en feu (3-3). Un match qui résume finalement parfaitement la saison du DFCO, qui a régné en maître de l’inconstance. Jamais le club bourguignon n’a trouvé de régularité et l’ancien coach de Toulouse n’a pas réussi à transfigurer un groupe sans doute pas assez tueur malgré sa grande expérience. La fin de saison va être longue pour l’ancien pensionnaire de l’élite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications