Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (33e journée) – Toulouse s’en sort contre QRM, Auxerre s’éclate à Pau et voit toujours plus haut !

Championnat

Le Toulouse FC n’a pas réalisé son meilleur match de la saison mais a fini par faire craquer le promu QRM (2-0) grâce notamment au 20e but de la saison de Rhys Healey ce samedi en ouverture de la 33e journée de Ligue 2. Dans le même temps, Auxerre a livré une prestation très solide à Pau (1-4) et prend provisoirement la 2e place du classement !

Le classement de la Ligue 2 ici

Toulouse-QRM (2-0) : Healey’s on fire !

But : Healey et Ratao pour Toulouse

Toulouse savait qu’il allait affronter un adversaire bien regroupé, luttant pour sa survie. Mais malgré la prévention, le leader a été contraint de déjouer comme au match aller (0-0 à Diochon) contre le promu QRM. Le plan mis en place par Fabien Mercadal a été presque parfait en 3-4-1-2. Et c’est même Maxime Dupé qui a eu le plus d’arrêts à effectuer : deux fois devant Sabalay (41e, 48e) et une troisième sur une déviation malheureuse de Van den Boomen sur coup-franc (55e).

En tribunes, le virage Brice-Taton avait beau demander le soutien du reste du Stadium, jamais Toulouse ne parvenait à sortir d’une certaine torpeur sous le beau soleil d’avril. Mais la moindre petite inattention coûte cher contre Toulouse. Sur un corner un peu bêtement concédé, Van den Boomen trouvait Nicolaisen au deuxième poteau. Sa remise trouvait un Healey esseulé qui n’avait plus qu’à concrétiser l’offrande (1-0, 76e) pour son 20e but de la saison. Cruel pour QRM, qui craquait une deuxième fois dans le temps additionnel sur un but de Ratao, servi par Begraoui (0-2, 92e). Une 5e victoire d’affilée pour le Téfécé qui file toujours un peu plus vers la L1, même s’il faudra encore attendre un peu avant de l’officialiser.

Pau-Auxerre (1-4) : un quart d’heure de folie, l’AJA en dauphin

Buts : Daubin pour Pau/ Sakhi, Hein, Sinayoko et Joly pour Auxerre

On parle souvent de quart d’heure d’observation dans le football. Cette fois, on en était loin au Nouste Camp. Très loin, même. Il fallait à peine cinq minutes à l’AJA pour trouver la faille. Après une grosse reprise du pied droit de Hein, Bajic repoussait difficilement. En renard, Sakhi se relevait devant le but pour pousser au fond des filets (0-1, 5e). Mais cinq minutes plus tard, la réponse paloise était somptueuse. Daubin armait une frappe surpuissante des 25 mètres, qui se logeait dans la lucarne d’un Léon impuissant (1-1, 10e). Un début de match fou, confirmé par la réponse immédiate de l’AJA ! A son tour, Hein mystifiait Bajic d’une frappe lointaine imparable et magnifique (1-2, 12e).

Passé ce quart d’heure de folie, les débats s’équilibraient. Mais ce Pau-Auxerre n’était pas fait pour rester dans la banalité. En seconde période, le PFC voyait rouge deux fois coup sur coup. D’abord pour une semelle beaucoup trop engagée de l’ancien auxerrois Sylvestre sur Hein. Une expulsion méritée, suivie de celle du défenseur Kouassi pour des mots et une attitude trop véhémente envers M.Petit. A 9 contre 11, la mission se révélait trop difficile pour les hommes de Didier Tholot, qui craquaient une troisième fois sur une frappe enroulée de Sinayoko (1-3, 78e), et une quatrième sur un but du jeune Joly (1-4, 90e). Un large succès qui permet à l’AJA de grimper provisoirement à la 2e place en attendant le déplacement d’Ajaccio chez le voisin Dijon ce samedi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications