Téléchargez notre application Ligue 2

La lutte pour le maintien, les aventures en Angleterre et en Moldavie… Entretien ML2 avec Romain Padovani (QRM)

Championnat

QRM a fait la très belle opération du week-end dernier en battant Rodez à Diochon sur le score de 2-0. Les attaquants se sont réveillés, et les défenseurs ont tenu la baraque après l’ouverture du score normande. QRM se trouve désormais 16e de Ligue 2, profitant des défaites de Grenoble et Dunkerque. Son capitaine, Romain Padovani, nous a accordé de son temps pour un entretien avant TFC-QRM. Il nous a confié sa volonté de rester à Quevilly-Rouen la saison prochaine, et dans la même division.

A lire aussi >> QRM – Fabien Mercadal avant Toulouse : « On y va avec beaucoup de respect, mais on ne fait pas de complexe »

Crédit photo : Anthony Bibard/FEP/Icon Sport.

Romain bonjour, on imagine ton soulagement grâce à cette belle victoire contre Rodez, un concurrent direct !

C’est sûr qu’on a le cœur un petit peu plus léger, mais pas beaucoup non plus. On a de la chance parce que malgré notre mauvaise série, on est resté dans une position ou une seule victoire pouvait nous faire sortir de la zone rouge. Forcément, ça fait du bien au groupe. On a fait ce qu’il fallait contre Rodez. Malgré nos résultats très défavorables en deuxième partie de saison, on est encore là, on est encore en vie.

Ce match, c’est le premier que tu gagnes en championnat depuis le 11 décembre, où vous étiez allé battre Pau à l’extérieur (1-2)…

Oui c’est ça, on avait gagné entre temps contre Grenoble à la maison (1-0) mais j’ai appris avant le match que j’avais le covid ! Malgré tout, tout n’est pas à jeter dans notre deuxième partie de saison. On a fait de bons matchs contre Le Havre, Sochaux, ou Auxerre… Des bons matchs, oui, sauf qu’on ne marquait pas. En plus de ça, on encaissait presque systématiquement. Nous sommes bons quand nous marquons les premiers. Et là, enfin, on a retrouvé cette réussite. C’était vraiment le moment où il fallait le faire.

Vous êtes prêts à enchaîner sur un deuxième succès à la 33e journée sur la pelouse du leader ?

Ça va être un match très compliqué à Toulouse, mais nous, on n’y va pas en touriste non plus. Je tiens aussi à rappeler qu’à l’aller, on avait fait match nul (0-0) ! On aimerait vraiment faire la surprise de la journée, ça serait incroyable. On garde les pieds sur terre avant tout. La priorité, c’est de se sauver.

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications