Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Dunkerque-Grenoble, un duel et cinq journées pour se sauver

Championnat

Après QRM-Rodez, remporté haut la main par les Normands (2-0) le week-end dernier, la Ligue 2 nous réserve un autre énorme choc pour le maintien à la 33e journée. Dunkerque (19e, 30 points) reçoit Grenoble (18e, 33 points), alors que les deux clubs sont au bord du précipice. L’enjeu de ce match est colossal pour l’un comme pour l’autre, et l’équipe la plus audacieuse sera peut-être récompensée d’un maintien durement gagné en mai.

A lire aussi >> Grenoble – Vincent Hognon : « On fait des erreurs au mauvais moment, des grosses erreurs »

Dunkerque, le tarif maison ?

L’USLD est sur une pente très dangereuse en cette fin de championnat. Quatre défaites de suite alors que la petite série positive réalisée juste avant permettait à peine aux Maritimes de sortir la tête de l’eau. Cette fois, il n’y a plus de temps à perdre, chaque journée rapproche Dunkerque d’une descente en N1. Au moins, les joueurs vont pouvoir compter sur le soutien de leur public contre Grenoble. En effet, Dunkerque a gagné 20 de ses trente points à Tribut, et est assez intéressant lors de ses matchs à domicile. La dernière sortie n’était pas mal non plus, contre Le Havre, mais il a manqué de la réussite aux joueurs de Romain Revelli pour ramener des points de Normandie (2-1).

Nous surveillerons de près l’état de Malik Tchokounté, qui était blessé lors de la dernière journée. C’est dans ce genre de matchs là que le meilleur buteur de l’USL Dunkerque peut être extrêmement important, lui qui est décisif un match sur trois cette saison (9 buts, une passe décisive). Son absence peut être un gros coup dur, mais Adama Niane et Iron Gomis, prêtés par Sochaux et Amiens, ont montré par le passé qu’ils savaient endosser ce rôle de sauveur. En cas de victoire, Dunkerque est assuré de finir la journée devant son adversaire, grâce à sa différence de but favorable.

Le classement de la Ligue 2 ici

Grenoble en panne d’inspiration

Le GF38 a troqué sa solidité montrée pendant quelques matchs pour une attaque en berne, contre Dijon (1-0) et Caen (0-2). Deux défaites d’affilée sans se montrer vraiment menaçant, et un coach qui n’a pas trouvé la solution pour sortir Grenoble de cette mauvaise passe. Tout peut changer en cas de victoire chez un adversaire au parcours très semblable, car 36 points donneraient dans le meilleur des cas la 16e place aux Isérois. Un match nul est-il suffisant ? Peu probable, lorsque l’on regarde le calendrier et les cinq dernières journées… Vincent Hognon a donc tout intérêt à faire le travail dès maintenant pour se mettre à l’abri.

Brice Maubleu voudra absolument se rattraper suite à son dernier match très inquiétant. Le portier a concédé deux buts évitables contre Caen après avoir évité un penalty grâce à la clémence de l’arbitre. Achille Anani et Jordan Tell auront peut-être l’occasion de combiner, alors qu’Axel Ngando est encore sorti prématurément pour une blessure. L’apport des recrues hivernales se fait toujours attendre, et peut-être que la solution est de retrouver une confiance qui fuit les cadres du GF38. Le genre de confiance qui avait amené Grenoble aux portes de la Ligue 1 l’an dernier. Attention à ne pas prendre l’ascenseur dans le sens inverse cette fois ci…

Crédit photo : Dave Winter/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications