Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 1 – Jean-Armel Kana-Biyik (Metz) : « Il va falloir gagner et arrêter de se poser des questions »

Championnat

Le FC Metz est en grande difficulté cette saison en Ligue 1. 19e du championnat avec 23 points, les Mosellans vont devoir absolument faire un résultat à Bordeaux, le week-end prochain, pour espérer survivre et ne pas descendre en Ligue 2. Arrivé en janvier pour assurer la mission maintien, Jean-Armel Kana-Biyik s’est exprimé sur la fin de la saison et le match de la peur de la 31e journée. Le défenseur sait que certaines erreurs ne pardonnent pas.

A lire aussi >> Ligue 1 (J30) : Troyes s’envole, la « bonne opération » de Bordeaux : le baromètre du maintien

« Je pense qu’on ne pouvait pas faire pire que contre Rennes. Malheureusement, ça n’a pas suffi. De toutes façons, il n’y a plus de calculs à faire. On va jouer contre un concurrent direct, il faudra prendre trois points. Il n’y a pas de calculs à faire, savoir si on doit bien jouer, mal jouer, il va falloir gagner et arrêter de se poser des questions. »

Toujours les mêmes problèmes

« J’ai joué trois matchs à Saint-Symphorien depuis que je suis arrivé et ça a toujours été la même histoire : en première mi-temps, on arrive toujours à résister et à être solide défensivement, et on prend toujours un but au début de la deuxième, qui nous plonge dedans. Cette fois, on a réussi à égaliser, on a tenté de renverser le match. Malheureusement, on a pris un but derrière. Ce sont des erreurs qu’il faut corriger parce que, pour se maintenir, c’est un détail qui ne pardonne pas. »

Le Messin a également répondu à une question sur la réaction hostile de ses supporters après la partie : « Ils payent leur place pour venir voir du spectacle, des victoires. Malheureusement, ils n’en ont vu que trop peu depuis le début de la saison. Maintenant, c’est à nous de faire en sorte de renverser ça, et ça commence pas Bordeaux, chez un concurrent direct, dimanche prochain. »

Source : republicain-lorrain.fr

Crédit photo : Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications