Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 (31e journée) – Les notes de Toulouse-Paris FC

Championnat

Toulouse s’est offert l’excellente opération du week-end lors de sa réception du Paris FC ! Le PFC a pourtant ouvert le score rapidement dans le match. Grâce à une mésentente entre van den Boomen et Dupé, Julien Lopez s’empare du ballon avant le gardien pour l’effacer et marquer dans le but vide. Mais Toulouse s’est bien réveillé en deuxième mi-temps, grâce au but de Bafodé Diakité qui profite d’un mauvais dégagement de Bernauer sur corner. Enfin, Rhys Healey a marqué le but libérateur offrant les 3 points à son club, grâce à un centre bien senti de Ngoumou en retrait dans les dernières minutes. Toulouse s’offre une très grosse avance et a déjà un pied en Ligue 1 ! Découvrez les notes de la rédaction de MaLigue2 pour ce choc du haut du tableau de Ligue 2.

A lire aussi >> Ligue 2 (31e journée) – Toulouse renverse Paris et file droit vers la Ligue 1 !

Toulouse :
Le joueur clé : Rhys Healey (7)

Le meilleur buteur du championnat a encore frappé ! Plutôt timide en première période, il était tout de même souvent bien placé pour amener le danger. Il s’est totalement réveillé après la pause, en attirant toute la défense à lui et en se démarquant juste au bon moment pour réagir au centre de Ngoumou en fin de match. Derrière, le sang froid du tueur a fait la différence. Toulouse lui doit beaucoup aujourd’hui, ainsi qu’à ses ailiers.

Les notes :

Dupé : 3
Desler : 5
Rouault : 5
Nicolaisen : 5
Diakité : 6
Sylla : 4
Diarra : 4
Genreau : 4
Van den Boomen : 4
Ngoumou : 6
Ratao : 6
Healey : 7

Paris FC :
Le joueur clé : Vincent Demarconnay (6)

Le gardien de but a très longtemps retardé l’échéance. D’abord devant Ratao en première mi-temps, pour empêcher une égalisation très rapide, puis une nouvelle fois face au Brésilien en seconde, alors que le PFC tenait encore le match nul. Il a été efficace devant Ngoumou également dans un moment clé de la rencontre, et semble impuissant sur les deux buts à bout portant, un peu abandonné par sa défense.

Les notes :

Demarconnay : 6
Koré 5 :
Kanté : 5
Chergui : 5
Bernauer : 4
Hanin : 4
Siby : 4
Mandouki : 6
Iglesias : 6
Lopez : 6
Boutaïb : 6

Crédit photo : Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications