Téléchargez notre application Ligue 2

Ajaccio – Jean-Philippe Krasso démarre fort !

Championnat

Après un début de saison très compliqué du côté de Saint-Étienne, Jean-Philippe Krasso revit avec son nouveau club, l’AC Ajaccio ! L’attaquant prêté par l’ASSE a réussi ses débuts en Ligue 2 et se montre déjà comme un joueur important du prétendant à la montée. Peut-il poursuivre sur sa bonne lancée et emmener les Corses à l’étage au dessus ?

A lire aussi >> Ajaccio – Olivier Pantaloni établit un nouveau record en Ligue 2

Jean-Philippe Krasso n’a pas vraiment impressionné en Ligue 1 avec l’ASSE, depuis son transfert d’Epinal à l’été 2020. Son adaptation au monde professionnel ne s’est probablement pas passée comme il l’espérait : il ne participe qu’à six rencontres lors de ses 6 premiers mois dans le Forez, dont seulement deux titularisations. Dès le mercato hivernal, Saint-Étienne le prête au Mans FC, en National 1.

Une expérience qui lui a été bénéfique, d’après Florian, supporter du club : « Au Mans, il manquait vraiment un avant-centre de profondeur avant son arrivée. Le bilan de Krasso est très correct, il a marqué cinq buts et participait bien au jeu. Il s’est adapté très vite. Si son profil est en accord avec la tactique employée, il peut être efficace. Je pense qu’il lui faut une équipe qui a la possession. Il est capable de faire des différences tout seul, même si à l’arrêt c’est plus compliqué pour lui. »

Retour à la case départ

Dans son contrat de prêt, Le Mans avait une option d’achat activable en cas de montée, mais à cause de leur quatrième place, les Sarthois n’ont pu s’offrir définitivement l’avant-centre qui leur avait tant manqué. Retour à la case départ pour Krasso, et une deuxième chance pour intégrer l’effectif de Ligue 1. Pendant les mois très difficiles vécus par les Verts en début de saison 2021-2022, Jean-Philippe Krasso ne peut faire mieux qu’un but et une passe décisive en 16 apparitions (5 titularisations) et 446 minutes de jeu. Un rendement bien faible qui convainc les dirigeants de lui trouver une autre porte de sortie.

« Si on se maintient, on le remerciera parce qu’il marque le but de l’égalisation contre Clermont (victoire 3-2), mais sinon c’était un fantôme, commente Jeremy, supporter de Saint-Étienne. J’ai été le premier surpris quand il a mis ces buts avec Ajaccio ! Je ne le trouvais pas bon avec Puel. Est-ce que c’était un problème avec le coach, est ce qu’il se mettait la pression ? Jouer à Geoffroy-Guichard, devant 35000 personnes, ce n’est pas facile ! Cela aide les joueurs autant que ça les impressionne. Des Vosges jusqu’à Saint-Étienne, même dans un stade vide c’est impressionnant, c’est un dépaysement. »

Un nouveau prêt pour se relancer

C’est pourquoi dès janvier, l’AC Ajaccio dans sa course à la montée s’offre les services de Jean-Philippe Krasso pour le reste de la saison. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas mis longtemps à se faire au maillot acéiste ! Après deux matchs sans marquer, il est décisif sur le but d’El Idrissy à Sochaux qui remet Ajaccio sur de bons rails. Puis, contre Rodez (2-1) et à Niort (0-1), ses deux buts font la différence dans des courtes victoires pour se rapprocher des deux premières places.

« Peut-être que la Ligue 2 lui correspond plus. C’est une énigme totale. Mais même si tu fais six bons mois, il faut confirmer après », conclut Jeremy, encore sceptique sur la capacité du joueur à s’imposer en Ligue 1. Pour Florian, c’est peut-être l’étape qu’il lui fallait pour franchir un cap : « Beaucoup de clubs de Ligue 2 le suivaient l’an dernier. Il peut jouer à deux ou seul devant. Il n’est pas maladroit face au but, je pense qu’il pourrait avoir une bonne complémentarité avec Moussiti-Oko. »

Nous aurons peut-être l’occasion d’en être témoins au retour de blessure de Moussiti-Oko, prévu pour le mois d’avril. Une chose est sûre, s’il continue à ce rythme, Krasso aura prouvé qui a les qualités pour aider un club ambitieux de Ligue 2. Et pourquoi pas poursuivre l’aventure en Ligue 1, avec l’ACA dans le meilleur des cas ?

Crédit photo : Michel Luccioni/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications