Téléchargez notre application Ligue 2

A Nancy, « on a posé une première pierre, mais il ne faut surtout pas s’enflammer » après la victoire contre Bastia

Championnat

L’année 2022 débute sur de bonnes bases pour Nancy. Après une qualification contre Rennes en Coupe de France, l’ASNL a enchaîné avec une victoire face à Bastia (2-1) ce samedi lors de la 21e journée de Ligue 2. Pourtant, tout n’a pas été simple pour les Lorrains avec l’absence de dernière minute de l’entraîneur Albert Cartier, testé positif au Covid la veille du match. Mais Andrew Jung, buteur décisif à la 90e, et ses coéquipiers ont su faire front pour emporter un succès très important face au promu corse. En l’absence de Cartier, c’est son adjoint Arnaud Lesserteur qui s’est présenté en conférence de presse.

A lire aussi >> Nancy – Seulement neuf joueurs seront encore sous contrat en fin de saison

« L’absence d’Albert Cartier ? C’était inédit, cela nous est tombé dessus assez brutalement. C’était une longue soirée hier soir pour s’organiser avec l’absence du coach. Il faut noter la mobilisation générale autour de l’événement. Tout le monde a été solidaire pour le moins perturber les joueurs afin d’atteindre l’objectif. Cela nous a aidé pour aller chercher cette victoire. On aurait vraiment souhaité la présence du coach, on était déçus pour lui après le match avorté à Toulouse. Le coach avait le match à l’hôtel et on communiquait avec lui en permanence pour faire les réajustements nous sur le banc pour coller au projet de jeu qu’on voulait mettre en place. Le scénario nous a été favorable, cela s’est terminé dans une ambiance de victoire comme on les aime à Picot. C’est quelque chose qui va compter et sur laquelle on va s’appuyer pour la suite. On a su saisir notre chance quand elle est arrivée, on veut repartir sur quelque chose de nouveau sur ces 19 matchs. On est tous vraiment contents pour les joueurs parce qu’ils font des efforts énormes. Mais la victoire de ce soir, c’est juste une marche dans ce qu’on veut faire jusqu’au mois de mai. On peut juste être content, et demain on retourne au travail pour essayer de reproduire des performances comme celle-là. Il faut être dans l’humilité et la combativité. Cette victoire est un point d’appui mais pour le moment elle nous offre qu’un élan positif. On a posé une première pierre, mais il ne faut surtout pas s’enflammer. Depuis que le coach est arrivé, on se bat tous pour amener une atmosphère positive et quand les efforts paient, c’est magnifique. »

Crédit photo : Romain Perrocheau/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications