Téléchargez notre application Ligue 2

Nancy – Les propriétaires « assumeront en cas de descente », assure Gauthier Ganaye

Championnat

Dans un entretien publié sur le site officiel du club, le président de l’AS Nancy Lorraine Gauthier Ganaye a déclaré vouloir faire quelques ajustements au mercato, avec l’aide du nouveau coach, pour permettre à son club de se maintenir en Ligue 2. La chose n’est pas aisée, comme il l’a constaté lui même. Mais il tient à rassurer les supporters : même si descente il y a, les nouveaux propriétaire du club ne le lâcheraient pas !

A lire aussi >> Nancy – Gauthier Ganaye veut un coach qui connaît la Ligue 2 « le plus rapidement possible »

« La descente du club serait une contreperformance majeure dans l’histoire du club et soyez certains que nous mettons tout en œuvre pour nous donner les meilleures armes pour l’éviter. Mais cette probabilité existe aujourd’hui et il serait inconscient de notre part de le nier. Comme les propriétaires l’ont indiqué sans équivoque à la DNCG, ils ont fait l’acquisition du club il y a un an alors que nous n’avions que quelques points de plus et que le risque d’une descente existait déjà. Ce risque est inhérent à l’activité d’un club de football et ils assumeront en cas de descente. Tout serait alors mis en œuvre pour que l’ASNL remonte le plus vite possible. Ce n’est pas l’existence du club que nous devons sauver lors des dix-neuf prochains matchs mais sa place en Ligue 2 ! »

« Aujourd’hui nous avons une certaine marge par rapport à notre encadrement de masse salariale mais il est fort possible qu’un ou plusieurs départs soient nécessaires afin d’avoir le recrutement de qualité que nous souhaitons tous. En tout état de cause, ça ne freinera pas notre début de mercato. Comme tout le monde le sait, nous sommes interdits de recrutement à titre onéreux. Notre mercato passera donc par des prêts ou des joueurs libres avec toutes les incertitudes que cela peut comporter. »

« En effet, les joueurs disponibles en prêt sont moins nombreux avec le Covid-19 et sont souvent de jeunes joueurs. Quant aux joueurs libres, ils sont par définition en manque de rythme. Nous allons nous engager dans un combat de tous les instants pour assurer notre maintien en seconde partie de saison, il nous faut donc trouver les perles rares alliant l’expérience ou la personnalité nécessaire pour ce type d’opération ainsi qu’un niveau de préparation physique satisfaisant car notre mois de janvier sera déterminant. »

source : asnl.net

Crédit photo : MAO/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications