Téléchargez notre application Ligue 2

Grenoble – Vincent Hognon : « Ici, il y a le potentiel pour faire grandir »

Championnat

Le nouvel entraîneur de Grenoble s’est présenté ce matin à la presse. Vincent Hognon a rencontré les médias dans la traditionnelle conférence de presse d’introduction, et a déclaré que Grenoble était le challenge adéquat pour lui, une proposition qu’il recherchait depuis son départ de Metz à l’automne 2020. Il estime que l’effectif du GF38 est de qualité et qu’il va falloir le remettre en confiance pour passer une bonne fin de saison en Ligue 2.

A lire aussi >> Ligue 2 – Grenoble, un nouveau challenge relevé pour Vincent Hognon

« Pourquoi Grenoble ? La première raison c’est parce que c’est une proposition que j’attendais, depuis que je suis parti de Metz. J’attendais d’avoir une proposition de ce niveau, dans un championnat que j’aime beaucoup, que j’ai beaucoup cotoyé. Dans toute ma carrière, en tant que joueur entraîneur adjoint ou entraîneur, j’ai toujours alterné entre Ligue 2 et Ligue 1. Ce championnat est à la fois difficile, d’un très bon niveau et excitant. La première des raisons, c’est retrouver ce niveau là, pour progresser, s’installer, travailler dans la durée. Pouvoir construire, pouvoir aider le club un peu plus sur la durée. Je pense que ce club, il y a le stade, la ville, la métropole, la région… Ici, je pense qu’il y a le potentiel pour faire grandir. »

Pas de remède miracle

« Je suis très heureux d’avoir eu cette proposition, je pense avoir su montrer mon envie. Je meurs d’envie de retrouver les terrains et le championnat de France de Ligue 2. Grenoble coche toutes les cases parce que ça fait un moment que je cherche un endroit pour m’épanouir. A travers ce que m’a dit Max Marty, je pense que ça peut être le bon endroit pour moi. J’ai envie de travailler, je suis jeune, j’ai envie de me lever tous les matins pour aller à l’entraînement avec les joueurs, le staff aussi… Je sais que ce n’est pas facile d’arriver tout seul, mais Max connaît très bien le staff, et aujourd’hui on est un peu dans une forme d’urgence. Il faut aller vite, les premiers matchs viennent vite, et avoir des gens compétents qui connaissent bien les joueurs, le fonctionnement du club, ça peut m’aider. Donc je n’y vois pas d’inconvénient. »

« Cette équipe a du potentiel, elle peut remonter au classement mais il ne faut pas se voiler la face, pour l’instant il n’y a qu’un point d’avance sur le barragiste. Un de mes premiers objectifs, c’est d’essayer de recréer une dynamique positive. Je pense que c’est très important parce qu’à partir du moment où il y a de la qualité, si on arrive à mettre les joueurs en confiance et en forme, on pourra remonter tout naturellement. Je vais rencontrer les joueurs le plus vite possible pour discuter avec eux, sur ce qui n’allait pas en première partie de saison. Il faut absolument faire plus, et mieux, c’est une évidence. Il y a des joueurs de qualité, l’équipe est expérimentée aussi, on voit des cadres qui se sont affirmés. On veut retrouver une forme de solidité parce que dix défaites, c’est beaucoup. Il n’y a pas de remède miracle : le travail, l’investissement, les valeurs collectives… Tout ce que je vais dire aux joueurs tout à l’heure ! »

Crédit photo : Alexandre Dimou/Icon Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications