Téléchargez notre application Ligue 2

Pascal Dupraz : « Quand je suis parti de Caen, ils sont tombés à tel point qu’il a fallu un penalty imaginaire pour les sauver »

Championnat

En situation d’échec du côté de Caen et remercié en cours de saison dernière, Pascal Dupraz a néanmoins trouvé un rebond en Ligue 1 à Saint-Etienne, lanterne rouge du championnat, pour une mission sauvetage des Verts. Invité des Grandes Gueules sur RMC, le coach est brièvement revenu sur son passage en Normandie. Et selon lui, Malherbe n’aurait pas autant souffert pour se maintenir s’il n’avait pas été écarté. D’ailleurs, on attendait aussi de voir Caen jouer le Top 5 comme il l’annonçait à son arrivée. Mais cela, PD se garde bien de le dire tout haut…

« (Quand) je suis arrivé à Caen, ils étaient 19es. J’ai davantage performé que mon prédécesseur et ensuite, quand je suis parti, ils sont retombés à tel point qu’il a fallu un penalty imaginaire pour se sauver lors de la dernière journée. J’ai l’habitude de performer davantage que les entraîneurs que je remplace ou qui me succèdent (…). J’ai le verbe nourri mais je n’ai pas que ça. On me cantonne dans cette spécificité de meneur d’hommes. Je pense être un entraîneur qui connaît le football, qui tactiquement est pointu. Quelques fois, il faut les piquer, mais des fois, il faut leur faire comprendre. C’est toute la difficulté pour moi en ce moment. Dans un temps limité, il faut que je tisse une relation humaine, il faut qu’ils aient confiance en moi, que je paye de ma personne. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications