Téléchargez notre application Ligue 2

Paris FC – Thierry Laurey refuse de baisser sa garde

Actualités

Depuis quelques semaines, l’équipe du Paris FC est en pleine possession de ses moyens, selon le coach Thierry Laurey. Dix points sur douze possibles en championnat, une qualification en Coupe de France, dans laquelle le club parisien affrontera l’OL… Tout baigne pour le PFC, tranquillement installé à la 5e place du championnat de Ligue 2. L’entraîneur a vu un changement d’état d’esprit positif après avoir traversé une mini-crise, et espère bien conserver cette mentalité pour pouvoir continuer d’avancer.

A lire aussi >> Coupe de France – Le résumé vidéo du Paris FC-Cayenne d’anthologie

« J’espère qu’on va réussir à reste concentré comme on l’était sur les derniers matchs, où même si parfois ça a été difficile, on est parvenus à faire pencher la balance du bon côté. On a été rigoureux et sérieux. En Ligue 2, toutes les équipes sont dangereuses. C’est très compact et homogène. On ne peut pas se projeter avec certitude dans l’avenir. Nous, on espère que ça continuera à aller dans le bon sens. Pour ça, il faut qu’on garde une certaine rigueur, perdue à un moment donné en Septembre, quand on a enchaîné les matchs. Récemment, tout le monde s’est senti concerné par ce qu’on mettait en place, ça a donné un second souffle à notre effectif. En plus, la Coupe de France permet à tout le monde d’avoir du temps de jeu, c’est bien de pouvoir laisser la place à certains de montrer leur niveau et si on peut compter sur eux. »

Entre victoire et défaite, la marge est très mince

« Je veux que tout le monde soit concerné et se batte les uns pour les autres. Qu’il n’y ait pas un garçon qui traîne les pieds, qu’on avance tous ensemble dans la même direction. On sait que la marge entre victoire et défaite est tellement mince que ça peut basculer d’un côté comme de l’autre. Aujourd’hui, on vient de faire 3 matchs de championnat sans prendre de but, c’est plutôt une bonne chose. On est cohérent dans ce qu’on fait, le match de Toulouse y est pour quelque chose aussi. Il nous a donné un peu de confiance et nous a fait voir aussi que si on baissait la garde, on pouvait se faire rattraper sans problème. Il faut qu’on arrive à continuer dans cette voie là. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications