Téléchargez notre application Ligue 2

Sochaux – Mercato, Ligue 1, investissements : le président Frankie Yau donne la feuille de route

Actualités

Cela faisait deux ans que le président du FC Sochaux-Montbéliard, Frankie Yau, n’était pas revenu en France. Basé à Hong-Kong, l’homme d’affaires chinois, numéro 2 du conglomérat Nenking Group qui possède le FCSM, était présent à Lyon samedi pour assister à la qualification des Lionceaux en Coupe de France contre les amateurs de Montchat Lyon (3-0). A l’occasion, le discret dirigeant a livré un état des lieux du club dans une interview à France Bleu Belfort-Montbéliard.

A lire aussi >> Entretien ML2 – Samuel Laurent, DG du FC Sochaux : « La Ligue 2 n’a jamais eu son mot à dire »

« Il y a des améliorations. D’abord sur le plan sportif, avec un meilleur classement, même si on doit toujours faire mieux. Au niveau du management, c’est mieux également, plus efficace. Et puis, concernant la situation financière, elle est bien meilleure. Mais avec la crise du COVID, les droits télé, nous sommes là aussi pour évaluer ces risques qui ne sont pas liés au club mais que nous devons prendre en compte évidemment. C’est la raison principale pour laquelle je suis ici cette semaine, pour identifier l’aide supplémentaire que Nenking peut apporter au club avec toutes ces contraintes. Mon message, c’est de savoir de quels moyens a besoin le club. Je suis là pour recueillir les recommandations de Samuel Laurent (le directeur général du club) et de son équipe. »

A propos du recrutement d’un attaquant : « Nous sommes en train de regarder pour un bon buteur. Mais je laisse Samuel et Omar (Daf) en décider. Quel type d’attaquant nous faut-il ? Pour quel budget ? Mais à 90%, j’accepterai leurs recommandations sur un recrutement. »

Sur l’objectif de monter en Ligue 1 sur 5 ans : « Nous sommes autour de la table avec l’équipe dirigeante pour identifier le fossé entre un club de Ligue 1 et notre situation actuelle en Ligue 2. C’est très important de faire cette évaluation. C’est pourquoi, depuis quelques jours, nous rendons visite à d’autres clubs de Ligue 1. Nous avons été à Reims, Saint-Etienne, et sommes ce weekend à Monaco, pour savoir si nous sommes « qualified » en termes d’infrastructures, de management, et même du centre de formation […]Je ne peux pas dire que l’on va monter cette saison, ou l’année prochaine, non, mais ce qui est sûr, c’est que si nous montons en L1,nous devons y rester pour plusieurs années. Il ne faut pas faire l’ascenseur, c’est trop dangereux et ça ferait du mal au club. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications