Téléchargez notre application Ligue 2

Entretien ML2 – Loïc Nestor (Grenoble) : « En début de saison, on n’était pas prêt, tout simplement »

Championnat

Depuis son arrivée en 2019, Loïc Nestor s’est peu à peu imposé comme patron de la défense de Grenoble aux côtés d’Adrien Monfray. Ancien Valenciennois, le match de samedi (19h) au Hainaut dans le cadre de la 16e journée de Ligue 2 sera l’occasion pour lui de recroiser un club où il a passé de belles années avant de se diriger vers le GF38. Buteur contre Dunkerque récemment, Nestor évoque pour MaLigue2 la belle forme actuelle du club isérois, même si celle-ci reste pour le moment encore un peu fragile. Entretien.

A lire aussi >> Grenoble – Brice Maubleu : « On voit que l’équipe va mieux, on commence à affirmer notre style »

MaLigue2 : Loïc, ce match à Valenciennes reste encore un peu particulier pour vous, l’ancien de VA ?

Loïc Nestor : C’est toujours un plaisir de retourner jouer à Valenciennes. J’ai passé quatre années là-bas, j’ai connu beaucoup de monde, j’y ai encore des amis. On va jouer dans un beau stade, face à une belle équipe. J’aime bien rejouer contre mes anciens clubs et nous, on est sur une bonne dynamique donc on espère continuer là-dessus !

Avec l’objectif d’aller chercher un quatrième succès d’affilée en comptant la Coupe…

Oui, une telle série ne nous était pas encore arrivée cette saison. On sait que ce n’est pas facile dans ce championnat, tous les matchs sont compliqués. On essaie de la faire durer le plus longtemps possible, même si on sait qu’elle va s’arrêter un jour. Cela nous permettrait d’appréhender ce championnat d’une autre façon, d’éloigner un peu cette zone rouge et de regarder vers l’avant.

L’objectif sera aussi d’enchaîner à l’extérieur, vous étiez en difficulté à ce niveau avant votre victoire à Caen (1-0)…

C’est vrai, en début de saison nous avions énormément de mal à l’extérieur. En plus de ne pas gagner, même dans le jeu on n’était pas très bons. On a réussi à débloquer le compteur victoire à Caen. Elle nous a fait énormément de bien. Surtout qu’on n’avait pas encore perdu au Stade des Alpes et qu’on venait de subir une défaite contre Dijon (1-2). On a remis les compteurs à zéro, mais si on veut faire une saison cohérente, il faut prendre régulièrement des points à l’extérieur, et le plus possible. On sait qu’on est assez solide à la maison en général, mais si on ne veut pas être à chaque fois dans l’urgence à domicile, il va falloir se donner un peu d’air à l’extérieur.

Chercher le maintien le plus rapidement possible dans un premier temps, car ce n’est jamais facile

Est-ce que selon vous, on commence à retrouver un peu le “vrai” Grenoble, celui de la saison dernière qui luttait pour le haut de tableau ?

Non, ce n’est pas exactement le même Grenoble. Ce n’est pas la même équipe, pas les mêmes principes. L’année passée, on a gagné énormément de matchs. Pour l’instant ce n’est pas le cas, même si on a redressé la barre. Nos victoires sont sur le plus petit des écarts, c’est un peu à l’arrache, ce n’est jamais facile. On est moins dominateurs, même à domicile. L’année passée, on a fait une saison historique à la maison pour le club. On ne peut pas comparer les deux saisons pour l’instant.

Contenu réservé aux abonnés

La suite de ce contenu est réservée aux abonnés. Pour le consulter, vous avez la possibilité de regarder une vidéo de quelques secondes ou de vous abonner pour soutenir MaLigue2.

S'abonner à MaLigue2 c'est :

  • Accéder à 100% des contenus en ligne
  • L'absence de publicités pendant votre navigation
  • Soutenir un média indépendant

Déjà abonné ? Se connecter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications