Téléchargez notre application Ligue 2

Amiens – Philippe Hinschberger : « Jouer avec deux attaquants costauds »

Championnat

C’était l’affiche la plus déséquilibrée du 7e tour de Coupe de France. Amiens, 19e de Ligue 2 face à Anzin, pensionnaire de première division de district, soit sept niveaux d’écart. Le club picard a fait le travail en s’imposant 5-0 avec notamment un triplé de Tolu Arokodare. Interrogé par le Courrier Picard, l’entraîneur amiénois, Philippe Hinschberger a décidé de ne pas faire la fine bouche, malgré la modeste opposition du week-end.

A lire aussi >> Amiens – Philippe Hinschberger : « Sept divisions en coupe de France, ça ne compte pas »

« Nous n’étions pas là pour tirer des enseignements mais pour nous qualifier. En revanche, si nous avions perdu, il y en aurait eu. Nous avons mis les joueurs en action. Nous avions une défense expérimentale (titularisation de Mathis Lachuer dans l’axe) dans la mesure où Mateo Pavlovic ne pouvait pas tenir sa place en raison d’une infection à une dent, mais nous voulions rester sur notre système afin de trouver encore plus de repères. Nous avons également vu que jouer avec deux attaquants costauds (Arokodare-Badji) pouvait être intéressant dans certaines circonstances […] Tout le monde était dedans. Nous sommes tous dans la même galère, dans le même bateau, et quand on peut prendre des petites bouffées d’oxygène, il ne faut pas mégoter.  »

Crédit photo : ©Philippe Lecoeur/Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications