Téléchargez notre application Ligue 2

Nîmes – Un ancien partenaire du club très remonté contre Rani Assaf

Championnat

Antoine Sauli, président de la société d’outillage Catavana, l’ancien partenaire et sponsor maillot de Nîmes, a donné un entretien à la presse locale. L’homme d’affaire est revenu sur sa période aux côtés des Crocos, et sur la gestion actuelle du club qu’il déplore.

A lire aussi >> Nîmes – Un appel des supporters au boycott du match contre QRM et à un rassemblement pour protester contre la direction

« Un jour, Jean Bousquet m’a dit qu’il en avait un peu marre d’être en deuxième division. Je lui ai conseillé d’aller chercher Michel Mézy comme entraîneur, qui était à Montpellier à l’époque. On a ensuite pris Éric Cantona et Philippe Vercruysse, mais aussi René Girard et Bernard Boissier dans le staff. J’y ai pris goût même si je n’ai jamais joué au football. Au stade, je m’asseyais toujours à côté de Kader Firoud qui m’expliquait tout. Nous voulions associer en attaque Éric Cantona et Stéphane Paille. Ce dernier évoluait au FC Porto, mais le temps qu’on arrive au Portugal, Caen avait été plus rapide que nous. Nous nous sommes alors intéressés à Philippe Vercruysse que nous avons fait signer. »

A propos du président actuel du club, Rani Assaf : « Il n’a rien à faire dans le football. Nîmes c’est mieux que Montpellier, mais il ne considère personne et il ne pense qu’à sa gueule. Je comprends très bien qu’il veuille faire un nouveau stade, mais il faut d’abord monter une équipe. Ici, dans n’importe quel bistrot, tout le monde parle des Crocodiles et tout le monde le critique. Il ne faut pas qu’il s’occupe du club, il n’y connaît rien. Il a enlevé la formation, plus personne ne veut aller au stade. Les joueurs ne peuvent pas être motivés et ils courent droit à la catastrophe. Si le club tombe en National, que va-t-il faire avec son stade ? Il va y mettre des poules ? Je pense aux gens qui aiment Nîmes Olympique et maintenant plus personne ne va voir les Crocodiles parce qu’il y a un gars qui est arrivé avec son argent et qui a dit “je n’en ai rien à foutre, je veux faire construire des trucs et des machins”. »

Source : objectifgard.com

Photo : FEP / Panoramic / Imago.

Vos commentaires :

  1. je suis contre la vente de gré à gré du stade omnisports des costieres :pour vendre le stade,bien public!, la mairie doit le declassifier et le declasser ,ce qui ne sera possible qu’aprés le depart du dernier occupant vers le stade provisoire ,la halle des sports ou l’espace creation,donc ,meme si une promesse de vente a été signée,sans la rendre publique, il y en a pour plusieurs années!
    pourquoi ce projet mairie et assaf?c’est une idée de assaf et ses amis promoteurs qui,les terrains à construire etant tres rares si pres de la ville,ont imaginé ce scenario et convaicu le maire ,tres ami avec Bonicel:
    on a alors inventé tous les defauts possibles au stade des costieres,car celui ci occupe une grande partie du terrain de 13 hectares ,pour justifier sa destruction,ce qui est un scandale car c’est le manque d’entretien du stade qui est seulement en cause ; quand tu veux tuer ton chien……
    le maire a declaré ‘la gazette”,que la vente du stade c’etait pour faire un projet immobilier de qualité
    on ne peut pas etre plus clair!
    il faut donc que ce projet soit abandonné ,car il n’est pas trop tard et nous avons le droit de nous y opposer par le tribunal administratif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications