Téléchargez notre application Ligue 2

Caen – Stéphane Moulin : « Je ne pensais pas que le mal était si profond, c’est une expérience aussi pour moi »

Championnat

Un peu à l’image de la saison dernière, Caen retombe dans ses travers d’inconstance et glisse doucement vers la deuxième partie de tableau. Après une défaite contre Grenoble (0-1) difficile à encaisser, Malherbe va devoir montrer un autre visage à Amiens ce samedi (19h) dans le cadre de la 15e journée de Ligue 2. Avant ce match, l’entraîneur Stéphane Moulin s’est exprimé en conférence de presse.

A lire aussi >> Coupe de France – Futur adversaire de Caen, Dinan-Léhon a déjà éliminé Stéphane Moulin en 2014

« J’avais misé beaucoup d’espoirs sur le match de samedi dernier, force est de constater que ça a été un échec. Ça ne fonctionne pas, j’ai ma part de responsabilité avec le staff. Je retrouve des choses qui existaient déjà l’an passé. On a perdu le fil, comme l’année dernière mais cette année ça arrive plus tôt. À nous de trouver les remèdes, je considère qu’il y en a encore quelques uns. Je ne pensais pas que le mal était si profond, c’est une expérience aussi pour moi. Ne vous tracassez pas, je maitrise le groupe. J’assume mes choix, je prends mes responsabilités. J’ai simplement voulu dire que pour l’instant, il y a des choses que je ne ressens pas. Peut-être qu’il faut un peu plus de temps, pour moi, pour les joueurs. Sur les 36 derniers matchs, il y a eu 6 victoires avec 3 entraîneurs différents. On va essayer d’apporter du changement. Au bout des 14 premiers matchs, certaines performances individuelles sont insuffisantes. Je vais essayer en mon âme et conscience d’aligner les joueurs qui peuvent nous apporter quelque chose (…). Je ne sens pas de mauvaise volonté, mais il faut que l’on soit plus conquérants, pour faire référence à l’identité du club. La situation n’est pas loin d’être urgente et il faut que l’on montre qu’on a en a pris conscience. »

Source : Malherbe Inside

Crédit photo : Anthony Bibard/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications