Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Toulouse bute sur Guingamp et le show M’Changama

Championnat

Bousculé en première période, repris en toute fin de match, le Toulouse FC concède le match nul au Stadium en ouverture de la 14e journée de Ligue 2 (2-2). M’Changama a répondu à Spierings avec une réalisation splendide de chaque côté. Le TFC pourrait descendre du trône ce soir.

Le classement

Parfois magistral, parfois gêné aux entournures, le Toulouse FC a montré deux visages depuis le début de l’automne. C’est le second qu’on a vu en première période ce samedi. Le leader s’est retrouvé face à une équipe de Guingamp conquérante, pas échaudée par le triste sort subi par la dernière équipe visiteuse au Stadium (0-6). C’est par un moment de flottement qu’a débuté la rencontre, après le tampon infligé par Rhys Healey à Souleymane Diarra à la 7e seconde. Et dans ce match qui a littéralement commencé à la troisième minute, la formation bretonne s’est vite montrée à la hauteur du TFC, voire plus inspirée offensivement, malgré une possession de balle moindre. Le premier avertissement intervient à la 7e minute sur un bon mouvement collectif. Après un jeu en pivot de Frantzdy Pierrot, Youssouf M’Changama talonne pour Merghem qui frappe au-dessus.

Au malheur des Toulousains, les deux hommes en forme de l’En Avant Guingamp sont dans un grand jour. 25e minute : M’Changama mystifie Ratao d’un contrôle, après une remise en touche côté droit, il centre pour Pierrot qui domine totalement Desler dans le duel aérien (1-0). Huitième passe décisive pour Yousssouf M’Chamgama (la cinquième en six matches). Quant à Frantzdy Pierrot, il améliore encore son ratio de tirs cadrés terminant au fond des filets. L’EAG aurait pu aggraver la marque sur penalty mais la poussette de Nicolaisen dans le dos de Pierrot quelques minutes plus tard échappe à la vigilance de M. Rainville. A l’image d’un Ratao qui multiplie les mauvais choix, Toulouse peine à se créer des occasions. La meilleure opportunité des Violets vient à la 41e sur un centre de Moussa Diarra côté gauche. Healey reprend d’une tête plongeante décroisée, bien sortie par Enzo Basilio. Le gardien costarmoricain, s’il n’essuie que peu de tirs cadrés, se montre aussi à son avantage sur les sorties aériennes.

Le missile de Spierings

Au retour de la pause, Toulouse reprend les commandes : tête d’Healey captée par Basilio (48e), tentative hors cadre de Desler (50e) mais encore une fois, l’occasion la plus dangereuse est pour les Bretons. Frantzdy Pierrot impose une épreuve physique monstrueuse à Nicolaisen et le dépossède du ballon aux abords de la surface du TFC et trouve Livolant qui frappe sur le poteau (51e). Il en faut plus pour décourager le TFC. A la 59e minute, à la suite d’un centre de Ngoumou repoussé par la défense, Stijn Spierings tente sa chance à l’entrée de la surface de demi-volée : l’équilibre est parfait, la frappe est monstrueuse, Basilio ne peut rien (1-1).

Malgré l’exploit du milieu néerlandais, les failles toulousaines subsistent. Pratiquement dès la remise en jeu, M’Changama déborde côté droit, dépose Nicolaisen et centre au premier poteau pour Pierrot. L’attaquant haïtien s’impose encore dans les airs au premier poteau mais ne trouve pas le cadre cette fois. Le match bascule peu de temps après. Côté droit, Nathan Ngoumou repique pour centrer -un peu trop fort- et ne trouve personne… Excepté le petit filet de Basilio ! Toulouse passe en tête sur ce tir involontaire  (63e, 2-1). Les Violets se font encore peur quelques fois, notamment sur une frappe en angle fermé surpuissante de Pierrot, sortie par Dupé (71e).

Le coup de génie de M’Changama

Alors que le pressing guingampais perd en intensité, le score semble ne plus devoir bouger. Les locaux sont plus frais physiquement et maîtrisent le dernier quart d’heure… jusqu’au coup de génie de Youssouf M’Changama. L’incontournable international comorien prend sa chance de 25 mètres avec une frappe tendue magistrale qui termine sous la barre de Dupé (89e 2-2). Toulouse risque une nouvelle fois de perdre sa place de leader ce soir, si Sochaux l’emporte à Nancy. Les hommes de Philippe Montanier n’ont gagné qu’un seul de leurs cinq derniers matchs. Guingamp remonte provisoirement à la 9e place de Ligue 2.

La feuille du match : 

Buts :  Spierings (59e), Ngoumou (63e) pour Toulouse / Pierrot (25e), M’Changama (89e) pour Guingamp.

Avertissements : Van den Boomen (85e), Desler (92e) / S. Diarra (2e), Livolant (93e) pour Guingamp.

Toulouse FC : Dupé – Desler, Diakité, Nicolaisen, Diarra (Sanna, 77e)– Spierings, Dejaegere (Genreau, 58e), Van den Boomen – Ngoumou, Ratao (Onaiwu, 61e), Healey

Le banc : Pettersson, Costa, Mvoué, Begraoui

EA Guingamp : Basilio – Sivis (Phaeton, 74e), Lemonnier, Roux, Ndenbe – Diarra (Ba, 74e), Muyumba (Abi, 83e) – Merghem (Gomis, 65e), M’Changama, Livolant – Pierrot

Le banc : Youfeigane, Mombris, Ba, Barthelmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications