Téléchargez notre application Ligue 2

Nîmes – Le maire s’en mêle !

Championnat

Tombé à la 16e place de Ligue 2, le Nîmes Olympique n’a plus gagné depuis le 21 août dernier et s’enfonce dans la crise. A cela s’ajoute des problèmes extra-sportifs et des problèmes d’« état d’esprit » déplorés à tous les niveaux du clubs. L’entraîneur, Pascal Plancque, le directeur sportif, Reda Hammache et le joueur, Gaëtan Paquiez ont tous émis le même diagnostic, sans que personne n’arrive à résoudre le problème. Jadis bouillant, le stade des Costières sonne creux depuis de longues semaines, a tel point que le débat s’est déplacé dans la sphère politique.

A lire aussi >> Nîmes – Pascal Plancque : « Ce qui me gave, c’est cette impression qu’on dégage rien, on n’est pas une équipe ! »

Invité vendredi sur le plateau d’Objectif Gard, le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier (LR) s’est montré très inquiet de la situation du club : « On est un peu inquiets car, ce qui se passe actuellement avec moins de 3000 personnes par match, ce n’est pas normal. Ce n’est pas du tout normal. » Au sujet du non-renouvellement de l’agrément du centre de formation, il ajoute : «  Ça a été un choc. S’il n’y a plus de formation, il n’y a plus de joueurs. Nous avons été très déçus de cette démarche. A partir de là, c’est ( le président Rani Assaf) lui le patron, il fait ce qu’il veut mais j’ai l’impression que si ça continue comme ça, on est mal. On est impuissants. »

Les relations entre la mairie et la direction du NO semblent houleuses. Jean-Paul Fournier a qualifié d’« un peu abusif », le projet de Rani Assaf de rendre le parking payant autour du nouveau stade, une idée fortement contestée par les supporters. L’édile sera « très vigilant » concernant la zone commerciale autour de la future antre des Crocos et se refuse à tout projet d’extension à l’avenir.

Photo : ©FEP / Panoramic / Imago.

Vos commentaires :

  1. oui il est tant de faire quelque chose pour notre club qui doit rester en ligue 2..S’il faut un entraineur, des joueurs ,que le diagnostic tombe,et qu’il soit traité,par le Maire,le Président,jj Bourdin et autre,mais on ne doit pas laisser ce club historire sombrer,aux actes.Tout doit étre fait.Nimes Olympique,c’est comme les Arénes…..

  2. le club a té sauvé par les joueurs une première fois après la sanction de 8 points ! Là il ya une meilleure posture mais il faut avoir l’ambition de gagner pour monter !Tout est encore possible ! C’est aux joueurs et à l’entraineur de réagir ! Le président même s’il est critiqué paye des joueurs de qualité !

  3. Je pense que les supporters, les dirigeants et les politiques n’ont rien compris.
    Vous avez offert votre club historique a un businessman qui s’en fout complètement. Lui il va faire son projet(merci la mairie) et se mettre un paquet de pognon dans la poche. LE club c’est un prétexte . Réfléchissez ! construire un stade de 11000 places avec l’ambition de jouer en ligue 1 ! c’est totalement contradictoire. Clermont lui a l’ambition de construire un stade de 30 000 places et pourtant ce n’est pas une ville de foot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications