Téléchargez notre application Ligue 2

Toulouse – Philippe Montanier : « On a de la qualité dans l’effectif, ce sera intéressant de voir si on peut combler l’absence d’éléments importants »

Championnat

Choc de haut de tableau en ouverture de la 12e journée de Ligue 2 ce samedi (15h) entre le leader Toulouse et Auxerre (3e). Avant cette rencontre, l’entraîneur des Violets, Philippe Montanier, s’est exprimé en conférence de presse sur ses attentes de cette belle affiche avec l’absence de quelques joueurs majeurs du début de saison : Brecht Dejaegere, Stijn Spierings (suspendus) et Anthony Rouault (blessé).

A lire aussi >> Ligue 2 – Huit blessés pour Auxerre avant de jouer Toulouse !

« Je n’ai pas le sentiment qu’on était à plat. Cette trêve nous était imposée donc on a essayé de l’optimiser au mieux en faisant souffler certains et en faisant jouer d’autres. On s’aperçoit que la différence entre les victoires et les nuls est mince, et la différence entre les nuls et la défaite aussi. Ce qui est le plus important, c’est d’avoir une certaine constance dans le jeu et c’était le cas malgré la défaite contre Caen (2-3) et à Amiens (0-0). Il a manqué un coup l’efficacité défensive, et l’autre coup celle offensive. Auxerre ? Ce sera un match difficile. L’AJA est invaincue depuis six matchs, elle a l’une des meilleures attaques, l’une des meilleures défenses, avec le meilleur buteur. L’AJA va venir avec beaucoup d’ambition et nous on a envie de renouer avec la victoire pour nos supporters. Ce seront deux équipes ambitieuses et une belle affiche de haut de tableau. Comment remplacer la suspension des deux milieux de terrain ? Soit on les remplace par des joueurs de l’effectif qui sont prêts, soit on change de système. Je ne dirais pas celle que je prendrais avant samedi (sourire). On a de la qualité dans l’effectif, ce sera intéressant de voir si on peut combler l’absence d’éléments importants. La pression, on l’aura toute la saison. Soit parce qu’on sera en tête, soit parce qu’on devra récupérer cette place. »

Photo Federico Pestellini / Panoramic / Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications