Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – La guerre des communiqués entre Pau et Dunkerque !

Championnat

Le Pau-Dunkerque de la 10e journée de Ligue 2 va laisser des traces ! Et pas que sur le crâne de Jérémy Vachoux. Terminée dans la tension et la confusion, la rencontre s’est achevée samedi sur la victoire de l’ULSD avec deux cartons rouges de chaque côté : Dianessy et Batisse chez les Palois, Ba et Vannoye pour les visiteurs. Si dès lundi, le président du Pau FC, Bernard Laporte-Fray avait souhaité faire amende honorable, on ne décolère pas du côté des Hauts-de-France !

A lire aussi >> Dunkerque – Romain Revelli revient sur la première victoire, et l’échauffourée en fin de match à Pau

Ce mardi, Jean-Pierre Scouarnec, président du club de Dunkerque publie un communiqué très offensif sur le site officiel du club :

« Ayant initialement décidé de ne pas réagir aux événements survenus à Pau, à savoir l’échauffourée à laquelle nos Dunkerquois ont été mêlés à leur insu, causée notamment par la frustration d’une équipe paloise qui, à onze contre dix, n’est pas parvenue à revenir au score, nous souhaitions attendre la réunion prévue à ce sujet par la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel. Aujourd’hui, à tête reposée et après revisionnage des images, je suis assez surpris quant à la tournure qu’ont pu prendre les événements juste après le coup de sifflet final », annonce le dirigeant qui apporte de nouveaux éléments et sa version des faits :
« Sur les images, la présence du service de sécurité aux abords et sur la pelouse du Nouste Campe de Pau n’est étonnamment que trop peu visible. Un nombre plus conséquent de stadiers à proximité des acteurs de la rencontre aurait, à coup sûr, permis d’endiguer ces débordements qui n’ont pas leur place sur un terrain de football. Pour l’USL Dunkerque, la réalité, au retour de Pau, fait état d’une contusion au crâne pour Jérémy Vachoux suite au violent coup de crampons donné par le joueur palois, mais également d’une exclusion supplémentaire plus que surprenante, celle de Thomas Vannoye, dont la crédibilité et la justification demeurent, aujourd’hui encore, comme une réelle incompréhension. »

Cet après-midi, le Pau FC a répondu par un communiqué plus laconique sur son site

« Le PAU FC prend acte de la communication de l’USL Dunkerque paru ce jour. Le club communiquera en temps voulu toutes les informations (vidéos et photos) à la commission de discipline de la LFP, seule habilitée à juger. Les éléments factuels qui seront présentés permettront de faire toute la lumière sur les comportements. Le PAU FC et son président, qui lui a fait son mea culpa, sont très sereins, et impatients de renouer avec la compétition. »

Les retrouvailles entre les deux clubs, demain, devant la Commission de Discipline de la Ligue de Football Professionnel, s’annonce animées.

© Photo USLD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications