Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2 – Les enjeux du multiplex de la 10e journée

Championnat

Troisième match en une semaine pour les marathoniens de la Ligue 2 ! Ce vendredi, place à l’ouverture de la 10e journée avec un multiplex dès 21h à suivre sur La Chaîne L’Équipe. Les enjeux y sont, comme toujours, nombreux en haut comme en bas de tableau. Place au spectacle !

Le match choc : Sochaux-Auxerre

Quand le troisième accueille son premier poursuivant avec l’objectif de la deuxième place dans le viseur ! Un vrai choc nous attend à Bonal ce vendredi soir entre le FCSM et l’AJA. Sochaux reste sur deux victoires consécutives contre Paris (2-0) et à Guingamp (2-1) et vise la passe de trois avec un groupe presque au complet. De son côté, Auxerre n’a perdu qu’à une seule reprise cette saison et garde un rythme très intéressant. Point positif pour Jean-Marc Furlan pourra compter sur son capitaine Birama Touré de retour de suspension, alors qu’Alexandre Coeff a rejoint l’infirmerie. Une rencontre qui sera aussi très particulière pour Yann Kitala, qui s’était gravement blessé à la jambe contre l’AJA l’année passée lors de la première journée à l’Abbé-Deschamps face à Donovan Léon qui s’était retrouvé très malheureux dans sa sortie sur l’attaquant.

Le match de la dernière chance : Nancy-Amiens

L’ère Daniel Stendel pourrait (déjà) toucher à sa fin ce vendredi soir. En cas de nouvelle contre-performance à la maison devant Amiens, Nancy devrait se séparer du technicien allemand qui n’a pas réussi à imposer son style de jeu à ses joueurs pour obtenir des résultats. L’ASNL cherche toujours sa première victoire, et devra faire sans Nathan Trott, blessé, ou Sieben Dewaele. Mais attention pour le club picard : car une défaite chez un concurrent direct pousserait encore un peu plus l’ASC (17e) dans le rouge. Un match à fort enjeu, donc, en bas de tableau ! Et comme le dit la formule dans ces cas-là : malheur au vaincu !

Le match pour le 4 à la suite : Dijon-Valenciennes

Comme l’année dernière à Toulouse, Patrice Garande a su ressusciter une équipe au point mort. Cette fois, Dijon a accueilli avec bonheur le coach pour se réveiller et enchaîner trois victoires d’affilée. Mais la marge de manœuvre reste fine, à l’image du dernier succès heureux à Caen (1-0) avec des faits de jeu favorables. Le DFCO doit encore élever son niveau de jeu pour venir à bout d’une équipe de Valenciennes requinquée par son succès devant Bastia (2-1) et qui se montre plus à l’aise à l’extérieur qu’à la maison. Olivier Guégan sera en revanche privé de Baptiste Guillaume ou Sambou Yatabaré, deux hommes en forme ces derniers matchs.

A lire aussi >> Dijon – Patrice Garande explique pourquoi Bryan Soumaré est pour le moment hors du groupe

Le match des deux anciens promus : Pau-Dunkerque

La deuxième année des deux promus de la saison dernière débute bien différemment. Entre un Pau FC invaincu depuis six rencontres et aux portes du Top 5 et un Dunkerque en quête d’un premier succès cette saison et dans la zone de relégable, un monde les sépare pour le moment. Mais sur un match, tout est possible et le classement doit être mis de côté. L’USLD ne se déplace pas dans le Béarn en victime et veut montrer sur le terrain que les discours d’unité ne sont pas que des mots. Pour le PFC, Didier Tholot a mis en garde ses joueurs contre toute forme de relâchement face à un concurrent direct qu’il pourrait placer… à 15 points derrière après 10 journées en cas de victoire !

Le match de l’orgueil : Nîmes-Le Havre

Le coup de gueule de Pascal Plancque envers ses joueurs a eu le mérite d’être très cash et très franc. L’entraîneur de Nîmes a détesté l’attitude de son équipe à Paris (défaite 2-0) mardi soir en deuxième période et l’a bien fait comprendre. Sans victoire depuis quatre rencontres, les Crocos doivent réagir pour ne pas laisser filer trop loin le bon wagon de tête. Mais en face, c’est une solide équipe du Havre AC qui se présente aux Costières. La jeunesse répond pour le moment présent et sera face à un excellent test pour voir sa capacité à performer face à des calibres du haut de tableau Ligue 2.

Les autres rencontres

Grenoble veut apprendre à mieux voyager et aimerait décrocher une victoire à Rodez, qui reste de son côté sur deux revers de rang et qui souhaite mettre fin à ce début de mauvaise série. Le Paris FC est revenu dans le Top 5 et veut enchaîner à Niort, qui vient de prendre le premier point de la saison à Ajaccio sur la pelouse de François-Coty. Le promu QRM et son effectif restreint aura fort à faire face à un Guingamp en quête de régularité et de victoire après deux défaites de suite.

Le programme de la soirée (sur La Chaîne L’Équipe et L’Équipe Live)

Nîmes Olympique – Havre AC (match directeur)
Dijon FCO – Valenciennes FC
AS Nancy Lorraine – Amiens SC
Chamois Niortais – Paris FC
Pau FC – USL Dunkerque
Quevilly Rouen – EA Guingamp
Rodez Aveyron Football – Grenoble Foot 38
FC Sochaux-Montbéliard – AJ Auxerre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications