Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 2, Toulouse – Entrée, plat, Desler

Championnat

La Data de Toulouse a encore frappé fort. Pour remplacer Steven Moreira en fin de contrat à droite de la défense, le club de Ligue 2 a recruté Mikkel Desler. Inconnu à son arrivée en France en provenance du club d’Haugesund en Norvège, le Danois de 26 ans a vite démontré toutes ses qualités. Buteur pour la première fois à Dunkerque (2-0) mardi soir d’une superbe demi-volée, Desler régale.

A lire aussi >> Toulouse – Philippe Montanier : « On est de plus en plus complet »

« Le ballon arrive de loin, il tombe parfaitement face à moi alors que je me suis dit “allez, il faut tenter”. Je la prends comme il faut et vous connaissez la suite (sourire). C’est le plus beau but de ma carrière. Bon, en même temps, il n’y en a eu que cinq » Comme sur le terrain, l’humour est aussi tranchant que les accélérations chez Mikkel Desler. Après la victoire dans le Nord, le joueur formé à Odense dans son pays était encore un peu plus sous le feu des projecteurs. Une exposition méritée pour celui qui avait déjà distribué deux caviars à ses partenaires depuis le début de la saison. Solide défensivement, généreux dans les courses et les centres, et désormais buteur… Entrée, plat, Desler.

Desler n’a pas encore manqué la moindre minute en L2 !

« Je ne m’attendais pas à ce qu’on démarre comme ça », savoure le latéral, aussi à l’aise en piston que dans une défense à quatre. « C’est excellent pour l’instant et nous en sommes tous très heureux. Cependant il reste beaucoup de matchs à jouer nous le savons : on se doit de rester concentrés et de continuer de la sorte ». La tête froide, Desler est un gage de fiabilité pour Philippe Montanier. C’est simple, l’ancien d’Haugesund n’a pas encore manqué la moindre minute cette saison. Les deux matchs en quatre jours n’ont pas altéré ses performances, et l’avantage de ne rejouer que lundi prochain contre Caen à la maison en clôture de la 10e journée devrait permettre au Danois de poursuivre sur sa lancée.

« Il se sacrifie souvent pour son équipe et excelle dans les duels au sol, c’est un très bon tacleur qui peut commettre pas mal de fautes mais avec un bon excès d’engagement. Pour preuve il n’a pas pris un seul carton cette saison. Il est aussi très souvent bien positionné et intercepte de nombreux ballons. Il est d’ailleurs l’un des meilleurs tacleurs d’Eliteserien avec environ 65% de réussite », le présentait en avant saison l’excellent site Nordisk Football auprès du site LesViolets.com. « Au sein de son club, c’était devenu un cadre où il faisait l’unanimité de par ses performances et ce qu’il dégageait aussi en dehors. Les supporters sont tous déçus de le voir partir même s’ils s’y attendaient avec sa fin de contrat à la fin de l’année ». Vu les performances de Desler, cette déception apparaît bien légitime en Norvège. Et là encore, il convient de saluer la cellule de recrutement de Toulouse d’avoir pu dénicher un talent qui évoluait sous les radars des grands championnats !

Crédit photo : Federico Pestellini/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications