Téléchargez notre application Ligue 2

Bastia – Mathieu Chabert : « Tourner avec huit points à la trêve, ce serait magnifique »

Championnat

A la recherche d’un premier succès à la maison, Bastia accueille Le Havre ce samedi (19h) dans le cadre de la 6e journée de Ligue 2. Juste avant la trêve internationale, l’entraîneur Mathieu Chabert attend une réaction de son groupe après la défaite à Pau (2-0) et espère débloquer le compteur de succès à Armand-Cesari.

A lire aussi >> Ligue 2 – Amende avec sursis à Bastia pour des jets d’objets sur la pelouse contre Nancy

« On a insisté beaucoup sur la justesse technique, on a perdu un nombre incalculable de ballons et malgré cela, on s’est crée beaucoup d’occasions de but (contre Pau, défaite 2-0). Le match peut changer sur les deux premières actions de Kevin Schur et Sébastien Salles-Lamonge s’ils font des choix différents. Il faut être plus tueurs dans la zone de finition, peut-être être moins altruistes. Les équipes contre nous frappent beaucoup au but. Ce sont Sainati et Le Cardinal qui contrent le plus de frappes dans le championnat. Les adversaires ont du mal à rentrer dans la surface, et je trouve qu’on ne frappe pas assez au but non plus. C’est un axe de progression. Le trio offensif idéal, on l’a rarement car devant ça tourne plus que derrière. On a besoin de beaucoup de gaz, de fraîcheur aux postes offensifs. Cela peut tourner car j’ai des joueurs avec différents profils pour s’adapter aux forces et faiblesses adverses. Le mercato ? On va voir les opportunités, on a quelques touches. On risque d’avoir des super opportunités dans les toutes dernières heures, sans doute en attaque. Mais on ne prendra pas pour prendre. On verra si on a une super opportunité. Il faut faire front jusqu’à la trêve internationale, c’est un match charnière, important. Si on prend des points, on fera un début de saison presque miraculeux vu ce qu’on a pris dans la bouche. Tourner avec huit points à la trêve, ce serait magnifique. J’ai confiance dans le groupe. J’attends une grosse réaction, on va tout faire pour l’avoir. »

Crédit photo : Anthony Bibard/Panoramic/Imago.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications