Téléchargez notre application Ligue 2

Toulouse – DNCG, mercato, Patrice Garande… le point de Damien Comolli

Championnat

En marge de la présentation de Philippe Montanier aux médias ce jeudi après-midi, le président Damien Comolli a été interrogé en conférence de presse sur plusieurs sujets chauds du moment. Petit tour d’horizon.

A lire aussi >> Toulouse – Efthymios Koulouris : « Le club m’a très mal traité »

Le point complet sur le mercato

On a déjà ciblé des noms. Toute la saison dernière, on a travaillé sur une hypothèse L1 et une hypothèse L2. On a activé cela, on a fait des offres pour 5 joueurs, un peu partout sur le terrain. On va rentrer en détails avec Philippe sur les noms. A partir du moment où on prend un coach pour son style de jeu, les joueurs qu’on va prendre vont correspondre à ce style de jeu. Je n’ai pas de doutes qu’il y aura une totale synergie. “Un recrutement francophone à venir ? C’est du 50/50. Le problème du marché français c’est que les clubs nous attendent avec des mitraillettes parce qu’on est Toulouse.

J’ai essayé de prolonger Steven Moreira mais on n’a pas trouvé d’accord. Vakoun Bayo ? La balle est dans son camp, j’attends sa réponse. Mais c’est un joueur qu’on aimerait avoir dans l’effectif. L’option d’achat n’a pas été levée par elle était trop importante en L2. On est prêt à le reprendre mais je ne sais pas encore sous quelle forme. Amine Adli ? Il a une proposition pour prolonger, il n’a pas voulu. C’est regrettable mais je respecte car il s’est très bien comporté la saison dernière, peu importe les sollicitations. Pour l’instant, je n’ai aucune offre pour lui même s’il y a des coups de fil“.

La DNCG

On n’est absolument pas inquiets, il fallait juste fournir d’autres documents. On est relax. Tout va bien, tout est réglé. Les libérations de contrat de Saïd et Koulouris ne sont pas liées, c’étaient des décisions sportives prises depuis longtemps.

Amazon

Comme tous les dirigeants, on est enchanté de voir arriver Amazon. Je trouve que c’est formidable. J’ai vu ce qui s’est fait en Premier League, en Italie ou aux USA. Le foot français devait prendre ce virage, on avait besoin de le prendre. La LFP a fait un travail formidable pour les attirer.”

Le cas Patrice Garande

On avait des divergences sur la situation actuelle et l’évolution du club et sur les méthodes de management. Sa situation est réglée dans le strict respect du protocole.

Crédit photo : Thierry Breton/Panoramic/Imago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications