Téléchargez notre application Ligue 2

Grenoble – Max Marty : « Un club de L2 qui va ne faire que 35 matchs dans une saison, ce n’est pas assez pour vivre »

Championnat

En marge de notre appel au manager général de Grenoble, Max Marty, afin de dresser le bilan de la saison du GF38 en Ligue 2, nous lui avions également demandé son avis sur le futur passage de la Ligue 1 à 18 clubs à l’horizon 2023-2024. Le DG isérois n’y est pas 100% réfractaire, mais ne voit pas d’un œil très favorable cette réforme à venir votée trop rapidement à son goût. Max Marty pointe également du doigt la mauvaise gestion financière de quelques clubs de l’élite, et n’imagine pas une L2 à 18 clubs qui ferait descendre en flèche le nombre de matchs à jouer dans une saison avec la suppression de la Coupe de la Ligue.

«La L1 à 18 clubs est une mauvaise nouvelle. Le foot doit complètement mailler le territoire. 20 clubs aujourd’hui en France, cela permet à des joueurs qui ne sont pas les meilleurs à 14 ou 15 ans – je pense à des Olivier Giroud, des Laurent Koscielny – qui ne sont pas conservés par leurs clubs à cet âge-là de devenir meilleurs quand ils sont adultes ailleurs. En réduisant le nombre de clubs au plus haut niveau, en oubliant la ruralité, c’est une vraie problématique (…). On a une télévision qui devient inquisitrice et qui veut définir le produit. Aujourd’hui, on a vu avec la SuperLigue que ça a fait pshit et on veut faire la même chose avec le foot français. Je ne suis pas contre une L1, une L2 et une L3 à 18 clubs. Mais il faut repenser le sujet. Là, on nous tord le bras. Si on nous explique et qu’on comprend, pourquoi pas.

“Ce sont 7 clubs de L1 qui font 95% de la dette !”

Là, on nous dit qu’il faut libérer des créneaux et des dates car il y aura un 4e club français en Ligue des Champions. Mais un club de L2 qui va faire que 35 matchs dans une saison, ce n’est pas assez pour vivre alors que les gros clubs en font 60 ! Ce n’est pas raisonnable comme fonctionnement. On parle aussi du déficit du foot français de 1,2 milliard d’euros. Sur cette somme, il y a certes 600-700 millions qui n’ont pas été donnés par Mediapro. Et le reste ? Ce sont 7 clubs de L1 qui font 95% de la dette ! Et maintenant on doit tout réformer pour ces clubs-là… Nantes n’a qu’à mieux gérer, Bordeaux, Saint-Etienne, OM, PSG, Lille… Moi je suis prêt à vivre avec moins d’argent, on s’organisera autrement, on développera d’autres ressources. Avec 1 million d’euros de moins de droits TV, on n’aura pas de moins bons joueurs, mais on les paiera un peu moins, on s’organisera autrement. L’argent est indispensable mais il ne fait pas tout le bonheur non plus. On voit cette année en L2 que ce ne sont pas les plus gros budgets qui ont joué les barrages par exemple. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications