Téléchargez notre application

Bilan à mi-saison et point sur le mercato… Entretien avec Frédéric Hébert, directeur sportif du Paris FC

Interviews

Directeur sportif du Paris FC, Frédéric Hébert a pris ses fonctions il y a tout juste un peu plus d’un an dans le club de la capitale en Ligue 2. Le dirigeant parisien était l’invité de notre Podcast numéro 17 ce mardi sur MaLigue2. Il a accepté de dresser le bilan sportif à la mi-saison, et également de faire le point complet sur le mercato hivernal où le PFC s’est déjà montré actif dans le sens des départs et des arrivées.

Téléchargez l’appli ML2

Le bilan à la mi-saison pour Paris (6e, 32 points)

« Je vais répondre très clairement à cela : je me rappelle aussi d’où l’on vient ! Je suis revenu au club il y a un an pratiquement jour pour jour avec le staff actuel. Nous étions avant-dernier, avec quelques points de retard sur le maintien. Donc avoir 32 points à la trêve, c’est un bilan plus que satisfaisant. On a eu des résultats un peu moins probants sur les derniers matchs que lors des 10 premiers, mais on est quand même satisfaits de cette première partie de saison. On avait 7 points d’avance en tête au bout de 10 journées. Tout le monde s’est un peu enflammé à l’extérieur, pas nous en interne, sur notre super début de saison. Cela faisait 17 ans qu’une équipe n’avait pas obtenu autant de points (25) après 10 journées. Mais après, on a combiné avec le Covid, les blessés, on n’a jamais eu notre groupe au complet… On a aussi eu un calendrier plus chargé avec des grosses équipes à l’extérieur : Troyes, Toulouse, Clermont et Grenoble. On a un petit peu baissé le pied, mais je pense qu’on va bien repartir. »

A lire aussi >> Coupe de France – Le Havre-Paris FC fixé au mardi… à 16h, Nancy-Sochaux aussi programmé

L’arrivée de Charles Boli

« Charles, je le connais bien pour l’avoir suivi depuis plusieurs saisons, pour avoir joué contre lui aussi quand il évoluait avec la réserve de Lens. Ce sont mes souvenirs, avec Gaëtan Laura en attaque et Charles Boli sur un côté (sourire). J’ai toujours aimé le profil de Charles. C’est un garçon qui peut jouer excentré ou dans le cœur du jeu. On cherchait un offensif polyvalent qui pouvait rapidement s’adapter. Il connaissait un ou deux joueurs dans l’effectif. Le mercato hivernal n’est pas le même que celui de l’été, il n’y a pas deux mois pour s’intégrer. Charles est arrivé le lundi 4 janvier, le vendredi il était titulaire contre Ajaccio. C’est un profil technique, capable de percuter, de tirer les coups de pied arrêtés. Il y a eu plein d’arguments. »

Le départ d’Anthony Maisonnial et l’arrivée de Didier Desprez

« Anthony était à la recherche de temps de jeu. On ne l’a pas empêché de partir parce qu’avoir du temps de jeu en N1, c’était important pour lui. Du coup, on s’était mis à la recherche d’un gardien et Didier collait très bien au profil que l’on souhaitait. Vincent Demarconnay réalise une belle première partie de saison. On verra, on prendra un temps avec lui pour savoir s’il souhaite poursuivre sa carrière à moyen terme. C’était important d’avoir un garçon comme Didier, qui a un potentiel intéressant. On a aussi en interne des jeunes gardiens qui poussent comme Nkambadio par exemple, qui est 2003, qui est international U18. Pour le moment, la hiérarchie est claire : Vincent reste numéro 1 et Didier numéro 2. »

La suite du mercato

« Pour le moment on ne va pas forcément bouger. On a été actifs directement dès l’ouverture. On va récupérer pas mal de joueurs blessés comme Julien Lopez ou Warren Caddy rapidement, et des blessés plus longues durées comme Lamine Diaby Fadiga ou Thibault Campanini qui vont revenir fin février-début mars. Pour le moment, on est contents de l’effectif que l’on a. Le mercato dure jusqu’au 1er février, on a encore le temps de voir s’il sera nécessaire de prendre un nouveau joueur. »

Le cas Jonathan Pitroipa

« Il s’entraîne, il y a des choix du coach le concernant. Le club s’exprimera prochainement concernant Jonathan. »

Crédit photo : Jacques Martin – Paris FC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications