Téléchargez notre application

Valenciennes – Les supporters lancent un appel à Jean-Louis Borloo pour sauver « un club en train d’être détruit de fond en comble »

Championnat

Au-delà de ses mandats politiques au niveau national, Jean-Louis Borloo a également et surtout été maire de Valenciennes, et président du VAFC. Depuis plusieurs années, les supporters nordistes réclament le départ du patron Eddy Zdziech. Devant ce qu’elles jugent comme une impasse actuellement, les associations de fans valenciennois ont adressé une lettre ouverte à Jean-Louis Borloo. 

A lire aussi >> Valenciennes – Olivier Guégan : « La défaite de mardi a peut-être été un mal pour un bien »

« Mieux que quiconque, vous percevez le rôle primordial que joue le football dans le Valenciennes », commence la lettre. « Vous avez été de ceux qui l’ont sauvé du marasme dans les années 80, vous avez été de ceux qui se sont battus pour reconstruire l’USVA devenu le VAFC dans les années 90, et vous avez été de ceux qui ont empêché sa disparition en 2014. »

Malheureusement, « le VAFC n’est plus un motif de bonheur », lancent les inconditionnels de VA. « Nous ne nous reconnaissons pas dans ce club non pas en phase mais en conflit permanent avec son territoire», en référence aux relations très froides, notamment, entre Eddy Zdziech et le maire actuel, Laurent Degallaix. « Nous ne nous reconnaissons pas dans sa direction qui méprise, ouvertement, ses supporters. Nous ne nous reconnaissons pas dans la poignée d’actionnaires qui confisquent notre passion dans leur intérêt particuliers. Nous ne nous reconnaissons pas dans l’amateurisme de sa gestion qui nous ridiculise continuellement. »

A lire aussi >> Ligue 2 – Troyes et Clermont tenus en échec, Amiens confirme son redressement, Valenciennes réagit

Ils martèlent haut et fort : « Notre club est en train d’être détruit de fond en comble. Si nous vous écrivons, c’est parce qu’à nos yeux, il est de nouveau temps de tirer la sonnette d’alarme et d’appeler à l’union pour le sauvetage du VAFC », réclament-t-ils. Et de qualifier le projet d’Eddy Zdziech de « mortifère ». Un homme dont il faut réclamer « de laisser sa place pour qu’enfin une reconstruction ambitieuse du VAFC soit entreprise. »

Enfin, une invitation est lancée pour « participer activement au sauvetage du VAFC lors d’un rassemblement le dimanche 24 janvier ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications