Téléchargez notre application Ligue 2

Ligue 1 – Allagbé, Grbíc, Kouyaté… : quel bilan pour les anciens de Ligue 2 transférés l’été dernier ?

Championnat

Comme chaque été, les clubs de Ligue 1 sont venus piocher en Ligue 2 pour effectuer leur recrutement. Avec plus ou moins de réussite. Alors que la saison arrive quasiment à sa moitié, il est temps de dresser un petit bilan des principaux joueurs qui ont fait le grand saut de la L2 vers l’élite.

Au rayon des satisfactions, on retrouve forcément Tino Kadewere, définitivement arrivé à Lyon cet été en provenance du Havre et auteur de 7 buts en Ligue 1 depuis le début de saison, dont un doublé dans le derby face à Saint-Etienne. Très belle arrivée dans l’élite aussi pour un autre ancien Havrais, Loïc Badé, titulaire indiscutable au sein de la défense lensoise (14 matchs joués).

A lire aussi >> National 1 – Où en est la course à la montée en Ligue 2 ?

À Metz, après un début de saison sans beaucoup de temps de jeu, l’ancien roc de l’ESTAC, Kiki Kouyaté, semble enfin avoir gagné sa place de titulaire. Également arrivé de Troyes cet été, Warren Tchimbembé a disputé 11 matchs avec les Grenats, sans toutefois se montrer décisif. Blessé à la malléole durant plusieurs semaines, l’ex-Nancéien Vagner Dias (qui appartenait à Saint-Etienne) doit pour le moment se contenter d’entrées en fin de match et n’a ni marqué ni donné de passe décisive.

Les débuts marseillais de Pape Gueye sont plutôt prometteurs, puisque l’ancien Havrais arrive à se faire une place au sein du milieu de terrain. Même s’il n’est pas toujours dans le onze de départ, André Villas Boas l’a fait jouer 12 fois en Ligue 1 (un but) et quatre fois en Ligue des champions. Son ancien coéquipier au HAC, où il était prêté par le PSG, Eric Junior Dina-Ebimbe découvre lui aussi la Ligue 1, mais le plus souvent dans la peau d’un titulaire à Dijon et totalise 15 matchs, pour un but et une passe décisive. L’aventure dijonnaise se passe en revanche beaucoup moins bien pour Saturnin Allagbé, puisque l’ancien portier des Chamois Niortais est passé numéro deux derrière Anthony Racioppi.

A lire aussi >> Ligue 2 – Les espoirs de la première partie de saison : les attaquants

Mais la plus grosse déception est pour Adrian Grbíc. Arrivé à Lorient avec l’étiquette de serial buteur (17 réalisations en Ligue 2 la saison dernière) et après une rude bataille avec Brest, l’ancien Clermontois déçoit. Recrue la plus chère de l’histoire des Merlus (9 millions d’euros, hors bonus), il a disputé 16 matchs de Ligue 1, dont 7 en tant que titulaire, mais n’a marqué que trois fois et galère, comme son équipe, en bas de classement (18e place).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications