Téléchargez notre application

Ligue 2 – Guingamp veut récupérer 3,5 millions d’euros de droits TV à la FFF

Justice

En-dehors du terrain, le club de Guingamp, relégué en Ligue 2 en 2019, s’estime lésé par une nouvelle méthode de calcul de répartition des droits TV depuis l’arrivée du nouveau contrat avec Mediapro pour la période 2020-2024. En effet, Ouest-France explique que la FFF a décidé, avec l’augmentation significative des droits (avant que le groupe sino-espagnol décide de suspendre ses versements), de revoir l’aide à la relégation en la triplant pour la deuxième année à partir de 2020-2021, calculée sur la base du nombre d’années passées en L1.

A lire aussi >> Ligue 2 (13e journée) – Le groupe de Guingamp qui accueille Troyes

Un calcul dont s’est retrouvé exclu Guingamp, qui est donc descendu la saison dernière après 6 ans en L1. EAG a bien touché 2,5 millions d’aide à la relégation, mais estime qu’il lui manque 3,5 millions avec cette nouvelle méthode de calcul, et a saisi le Conseil d’État. Les dirigeants bretons ont argumenté leur recours en estimant que sans cet argent, le club irait “dans le mur“. Mais la FFF s’est montrée intransigeante. “La DNCG, en charge de l’examen de ces situations, n’a aucune inquiétude pour la saison 2020-2021 de Guingamp. Sa situation nette reste positive avec plus 13 millions à fin 2019. Les coûts les plus élevés sont aujourd’hui ceux de joueurs recrutés en 2019, qui touchent entre 300 000 et 400 000 € de salaire“. Le juge des référés devrait rendre son ordonnance dans la semaine dans ce conflit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications