Téléchargez notre application

Ligue 2 (12e journée) – Le Paris FC veut breaker à Grenoble, Toulouse et Niort se ressaisir !

Championnat

Une fois n’est pas coutume, 2 chocs ouvriront la 12e journée de Ligue 2. Ce samedi après-midi, Grenoble reçoit le Paris FC au stade des Alpes. Un choc au sommet entre les 2 premiers du championnat. De son côté, Toulouse accueillera Niort au Stadium. Là aussi, une affiche de haut de tableau. Présentation.

A lire aussi >> Ligue 2 (12e journée) – Les compositions probables des 10 matchs de ce samedi

A Grenoble la dynamique, à Paris le joker

Le Paris FC, leader avec 25 points, a déjà grillé un joker contre Auxerre (0-3, 11e journée). Les Parisiens n’ont pas envie de regoûter à l’amère et douloureuse expérience d’une défaite. Surtout une claque. A l’inverse, les protégés de René Girard vont sans aucun doute réagir. De quoi mettre à mal le GF38 ? Le PFC n’a pas perdu à l’extérieur (4 victoire, un nul) et entend poursuivre sa série, afin de reprendre ses aises. Mais Grenoble ne l’entend pas de la même oreille. Les Isérois, forts de 3 succès consécutifs, sont plus sûrs de leurs forces que jamais. Mieux, ils ont fait du stade des Alpes une enceinte imprenable (5 victoires en 5 matchs). Leur attaque n’a jamais semblé aussi forte, et leur collectif, parfaitement huilé, laisse entrevoir des lendemains heureux. Reste à savoir comment les Isérois auront récupérer après voir défié Nancy (1-0) mardi…

Toulouse et Niort, au coude à coude…

Ne vous fiez pas au classement. Toulouse et Niort, c’est le 8e contre le 7e… sur le papier. Mais ce sont 2 équipes à deux et une longueurs du top 5. Le vainqueur entrera dedans, et pourrait même s’inviter provisoirement sur le podium. A quel type d’affrontement aurons-nous le droit au Stadium ? Serré, à n’en pas douter. D’autant que les deux formations ont besoin de se rassurer. Les Chamois viennent d’être défaits sur leur pelouse (1-2) par Dunkerque et semblent être sur courant alternatif. En face, le TFC n’a plus gagné depuis 2 rencontres. Une défaite et un nul sont venus ralentir la remontée toulousaine. La dynamique positive doit être retrouvée, d’un côté comme de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications