Téléchargez notre application

Ligue 2 (8e journée) – Grenoble se veut dauphin, Nancy sortir des eaux troubles

Championnat

Pas  le temps de souffler après la 11e journée de Ligue 2. Ce mardi (19h, Téléfoot) avant l’allocution du président Emmanuel Macron, Grenoble et Nancy s’affrontent dans le match en retard de la 8e journée de championnat. L’occasion pour le GF38 de devenir seul dauphin du Paris FC en cas de succès, tandis que l’ASNL aimerait prendre quelques longueurs d’avance sur la zone de relégation.

A lire aussi >> Ligue 2 (8e journée) – Le groupe de Grenoble pour accueillir Nancy

A lire aussi >> Ligue 2 (8e journée) – Le groupe de Nancy pour aller à Grenoble

L’enjeu

Auteur d’un magnifique 4/4 à domicile depuis le début de la saison, Grenoble veut continuer sur cette belle lancée au Stade des Alpes. Avec six victoires et trois défaites au compteur, le GF38 se présente de plus en plus fermement comme un candidat au Top 5 cette année après deux saisons réussies en Ligue 2. L’enjeu est grand aujourd’hui pour les Isérois : prendre seuls la deuxième place du classement, et mettre un peu de pression au club de la capitale, qui se déplacera justement à Grenoble samedi (15h) pour un choc alléchant. Mais pas question pour Philippe Hinschberger d’anticiper les choses. Ses joueurs sont prévenus de mettre les bons ingrédients pour l’emporter ce mardi, alors que le groupe similaire à la victoire acquise à Pau samedi (2-0) est reconduit, avec David Henen en plus.

De son côté, Nancy cherche toujours des certitudes cette saison. Capable du pire comme du meilleur, son inconstance ne lui permet pour le moment pas de décoller au classement. Et avec deux matchs de retard, l’ASNL ne possède finalement qu’une seule longueur d’avance sur la place de barragiste. Voyager n’est pas vraiment la spécialité de ce Nancy version 2020-2021, mais la seule victoire des hommes de Jean-Louis Garcia loin de Picot était sur la pelouse du leader Paris. Rien d’impossible donc pour une équipe qui sort de trois semaines d’inactivité et qui a été durement touché par le Covid-19 avec 17 joueurs positifs au total ! La question du rythme sera donc primordiale ce mardi soir.

Le duel à suivre : Jessy Benet/Amine Bassi

Son nom ne fait pas partie de ceux les plus scrutés ou les plus clinquants en Ligue 2. Et pourtant, Jessy Benet est de cette race des joueurs capables de vous faire basculer une rencontre d’un coup d’œil, d’un coup de patte. Contre Pau, l’élégant gaucher a encore distillé une passe décisive sur corner, avant de transformer un penalty sans trembler. Sa qualité technique au-dessus de la moyenne en fait de lui un élément indispensable pour Philippe Hinschberger. En face, Amine Bassi n’est pas en reste. C’est clairement le moteur du jeu offensif de Nancy, et on peut utiliser les mêmes compliments dans sa vision du jeu et sa technique que pour Benet. Absent lors du match à Caen, son retour est très attendu, d’autant qu’il a marqué deux fois lors de ses deux derniers matchs devant Châteauroux et Dunkerque.

La stat’ : 100%

Soit le taux de réussite de Grenoble à domicile depuis le début de saison avec quatre victoires en autant de réceptions contre Toulouse (5-3), Ajaccio (2-0), Valenciennes (2-0) et Le Havre (2-1). Soit une moyenne de 2,75 buts marqués à la maison, avec 11 buts pour et quatre buts contre. Nancy est prévenu, il va falloir faire le match parfait en Isère pour espérer repartir avec les trois points.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications