Téléchargez notre application Ligue 2

ITW ML2 – Bryan Soumaré : « J’essaye d’aider les personnes dans le besoin, c’est dans ma nature »

Championnat

Bryan Soumaré, milieu de Sochaux, fait, depuis ce lundi après-midi, parlé de lui. Non pas pour son talent footballistique, mais pour une initiative saluée, déjà, par tous. Sur les réseaux sociaux, il a annoncé son intention d’offrir « pâtes, riz, oeufs, lait ou quelque chose comme ça » aux personnes dans le besoin, en cette période de confinement. « Si dans la situation où nous vivons tu ne peux pas travailler et que tu n’as pas à manger, n’hésite pas et n’aie pas honte de m’écrire en privé. » Nous l’avons joint, afin qu’il puisse s’exprimer davantage qu’en quelques caractères.

A lire aussi >> Solidarité confinement – La très belle initiative de Bryan Soumaré (Sochaux) !

MaLigue2 : Bryan, pourquoi cet élan de générosité de votre part ? 

Car j’adore aider les gens. J’étais sur Facebook ce lundi et j’ai vu ce message être posté, en premier lieu, par un ancien équipier qui jouait en amateur avec moi. Il s’agit de Rachid Mourabit, de l’Olympique Saint-Quentin. J’ai essayé de prendre exemple sur lui. J’ai reposté son message, car cela me tenait à coeur. Celui qui a besoin d’aide, qu’il n’hésite pas à venir me parler.

Vous essayerez d’offrir ce que vous pouvez…

Tout à fait, celui qui a un besoin de nourriture, une famille qui a des enfants, je serai vraiment très heureux de l’aider au maximum que je le pourrais. Même si je sais que ce n’est pas grand chose.

De plus, vous êtes assez nouveau dans le monde professionnel (depuis 2019, à Dijon), vous n’avez pas un contrat avec d’importants émoluments… 

C’est simplement dans ma nature, car j’étais aussi, plus jeune, dans un grand besoin. J’ai la chance d’être footballeur, d’avoir un salaire qui correspond à beaucoup pour moi. J’essaye d’aider les personnes dans le besoin, même si je sais que je ne pourrai pas aider tout le monde.

Avez-vous déjà reçu des messages ? 

Oui, et je vais essayer d’aider ces personnes. Ce mardi, je pense que nous en parlerons aussi au club, avec mes équipiers. J’espère que d’autres joueurs de tout horizon me suivront. S’il y a plusieurs personnes de mon entourage ou de mon équipe qui le font, j’aurais donné, à mon niveau, un petit coup de pouce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications