Ligue 2 – Chambly, l’heure de relever la tête

Championnat

Sur une série de trois défaites consécutives, dont deux claques face à Clermont (0-3) et à Auxerre (4-0), Chambly doit relever la tête. Alors que le calendrier était jusqu’à présent délicat pour le club picard avec de grosses écuries au menu, la réception du promu Dunkerque va servir de révélateur à un groupe en manque de confiance, et qui devra faire preuve de plus de caractère pour se sortir de cette mauvaise spirale actuelle.

A lire aussi >> PODCAST ML2 Winamax – Épisode 11 avec Fulvio Luzi (Chambly)

« En termes de résultats, le début de saison n’est pas à la hauteur des attentes. Néanmoins, nous avons joué 6 des 7 premiers depuis le coup d’envoi du championnat. L’an dernier, nous avions effectué une grosse préparation pour avoir du jus dès le départ, et donc cela a donné 6 matchs sans défaite et sans prendre de but, avant de ne prendre qu’un seul point en 8 matchs. Là, nous avons réalisé une préparation normale, pour tenir davantage sur la longueur ». Invité du Podcast numéro 11 de MaLigue2, le président Fulvio Luzi a livré son regard sur l’entame délicate de son équipe, lanterne rouge avec 5 points. Difficile de lui donner tort. Équipe hyper compliquée à bouger l’an dernier, Chambly laisse les portes ouvertes en défense depuis deux rencontres avec sept buts encaissés et zéro marqué.

“On est derniers, on ne peut que remonter !”

Passablement énervé de l’attitude apathique de son groupe devant Clermont (0-3) à la maison, l’entraîneur Bruno Luzi avait décidé de taper du poing sur la table. A Auxerre, point de Simon Pontdemé ou Anthony Soubervie sur la feuille de match, tandis que Susnjara ou Stojanovski étaient envoyés sur le banc pour être arrivés en retard au briefing d’avant-match. Pour autant sur le terrain, le FCCO a plongé à l’Abbé-Deschamps avec une nouvelle correction à la clé (0-4). La différence : Bruno Luzi n’a pas vu une équipe résignée cette fois. « Maintenant on est derniers, ce n’est pas plus mal, on ne peut que remonter ! », positivait le coach avec son sens de la répartie habituel face aux médias.

Les retrouvailles avec Dunkerque

Face à eux samedi (19h) au stade Pierre-Brisson, les Camblysiens trouveront une autre bête blessée : Dunkerque. Après un excellent départ avec 10 points accumulés, le club nordiste pioche un peu avec quatre défaites sur ses cinq dernières sorties. Les deux équipes s’étaient affrontées cet été en amical et s’étaient séparées sur un score de parité (1-1) dan un match de préparation engagé. Deux formations qui se connaissent par cœur pour s’être souvent retrouvées ensemble dans les divisions inférieures. Mais ni l’une ni l’autre ne devra faire dans la compassion samedi. D’ici là, les cadres du FCCO vont devoir élever leur niveau et retrouver celui qui a permis un maintien admirable l’an dernier. L’infirmerie picarde devrait également se vider petit à petit dans une équipe qui n’a pas été épargnée par les pépins, à commencer par la grave blessure au genou de la recrue phare Nikola Petkovic en pré-saison. Il n’est clairement pas encore trop tard pour remonter la pente à Chambly. Mais le temps file et il ne va pas falloir trop laisser grandir l’écart avec les formations de devant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications