Le début de saison, le nouveau stade, le Covid, les droits TV… Entretien ML2 avec Fulvio Luzi (Chambly)

Interviews

Ce mardi, Fulvio Luzi, président de Chambly, était l’invité exceptionnel du PODCAST ML2. Le patron du club de l’Oise est revenu pendant plus d’un quart d’heure sur le début de saison de l’actuelle lanterne rouge du championnat de Ligue 2. Il a évoqué ses espoirs pour la suite sportive de la saison. Mais ses craintes, aussi, quant à l’aspect financier avec le Covid-19 et la crise des droits TV. Enfin, il a donné des nouvelles du stade des Marais, en phase de finalisation. Morceaux choisis.

A lire aussi >> Chambly – Xavier Pinoteau après Auxerre (4-0) : « Le score est lourd, mais il y a eu une réaction »

Le début de saison du FCCO

« En termes de résultats, le début de saison n’est pas à la hauteur des attentes. Néanmoins, nous avons joué 6 des 7 premiers depuis le coup d’envoi du championnat. L’an dernier, nous avions effectué une grosse préparation pour avoir du jus dès le départ, et donc cela a donné 6 matchs sans défaite et sans prendre de but, avant de ne prendre qu’un seul point en 8 matchs. Là, nous avons réalisé une préparation normale, pour tenir davantage sur la longueur. En plus, nous avons pas mal de blessés, comme beaucoup d’équipes. Malheureusement, en dehors de 15-16 joueurs, nous arrivons sur de jeunes joueurs, notamment cette année. Nous sommes en difficulté, peut-être pas autant que ce que nous attendions. »

Un maintien évidemment dans les cordes

« Ce qui me fait croire au maintien, c’est que chez nous, il n’y a eu aucun contact d’un joueur cet été malgré la 10e place en Ligue 2 l’an passé. Les joueurs savent l’importance de se maintenir pour jouer en Ligue 2. Sinon, ce sera difficile pour eux. On est certain de la solidarité jusqu’au bout, car c’est l’intérêt de tout le monde. Il peut arriver que l’on descende, mais je ne suis pas inquiet par la situation sportive, plus financière. »

Quid des travaux du nouveau stade ?

« La tribune principale est en phase de finition. Une des tribunes derrière les buts est bien avancée, l’autre commence. Le terrain est jouable depuis le mois de septembre, l’éclairage était prêt avant le confinement. Il reste à fignoler, à clôturer et à finir les tribunes. A Chambly, nous retrouverons notre public surtout. A Beauvais, l’an passé, nous n’avions que 400-500 personnes qui venaient nous voir en National 1. Depuis un an et demi, nous avons plus un public de spectateurs qu’un public de passionnés. »

Quelle suite donnée à la saison en cas de nouvelles mesures sanitaires ?

« Je n’ai pas un avis tranché. J’ai l’impression que l’on continuera au maximum à jouer. Il est possible, en cas de confinement total, que l’on soit dans la même situation que l’an passé. On s’exécutera. »

La crise des droits TV

« La visibilité financière est catastrophique, puisque nous perdons de l’argent au niveau des abonnements, des entrées, de la buvette, de la boutique. Cette perte peut être jugulée sur la saison, et l’amortir par rapport à nos fonds propres. On va tous être impactés par les droits TV si une solution n’est pas trouvée. Je ne vois pas comment le football français peut s’en remettre. Nous sommes dans l’expectative. La LFP travaille pour trouver une solution. Nous aurons le reste du virement de la première traite dans les 2-3 jours. Je fais confiance à la LFP pour nous sortir de cette impasse qui serait terrible pour tout le monde. On a pris le Covid l’an passé, là on prend cela. Cela peut nous foutre tous par terre. Ce n’est pas le but. Il faut qu’une solution soit trouvée, sinon je ne vois pas comment on peut s’en sortir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications