Des changements supplémentaires en cas de commotion cérébrale à l’étude dans le football

Championnat

Le sujet des commotions cérébrales dans le football devient de plus en plus pris au sérieux par les instances dirigeantes. Ainsi, une expérimentation sur des changements supplémentaires en cas de joueurs victimes de chocs au niveau de la tête va être mise en place à partir de janvier 2021, relaye L’Equipe. C’est en tout cas recommandé par l‘IFAB, qui régit les lois du jeu, “dans toutes les compétitions intéressées“. Reste à savoir si la Ligue 2 sera concernée.

A lire aussi >> Ligue 2 – Les arbitres désignés pour la 8e journée

L’IFAB n’a pas précisé si ce(s) changement(s) supplémentaire(s) seraient définitifs ou temporaires. Dans le deuxième cas de figure, cela laisserait le temps aux médecins de pratiquer tous les tests nécessaires à un joueur victime d’un K.O afin de savoir s’il peut reprendre la partie ou non. Le changement définitif ne serait donc pas forcément la solution la plus adéquate à ce problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications