Valenciennes – Maxime Spano-Rahou défend Jérôme Prior : « De telles accusations laissent des traces »

Championnat

L’affaire Valenciennes-Sochaux n’a pas fini de faire des remous en Ligue 2. Ce mercredi soir, la commission de discipline va notamment se pencher sur les incidents qui ont émaillé la rencontre après le coup de sifflet final. D’un côté, le gardien du VAFC, Jérôme Prior, accuse Ousseynou Thioune de l’avoir mordu au visage. De l’autre, le milieu sochalien dément et accuse le portier adverse d’avoir tenu des propos racistes à son encontre.

Une version à laquelle ne croit pas le vestiaire valenciennois, et notamment le défenseur Maxime Spano-Rahou qui a pris la parole dans La Voix du Nord pour défendre son coéquipier devant cette grave accusation. « On est très peinés de la tournure de cette histoire, car ce sont des accusations très graves. Jérôme est touché, car au-delà du joueur, c’est l’homme, ses principes et ses valeurs qui sont attaqués. Je me mets à sa place, de telles accusations laissent des traces. Avec les réseaux sociaux, tu es jugé tout de suite, les gens vont le voir comme ça, alors que c’est faux. »

A lire aussi >> Valenciennes – Jérôme Prior : « Je souhaite qu’Ousseynou Thioune avoue son mensonge devant tout le monde »

A lire aussi >> Sochaux annonce « intenter un procès » à Valenciennes

À aucun moment dans l’après-match, on entend parler d’insultes racistes”

À aucun moment dans l’après-match, on entend parler d’insultes racistes de la part de qui que ce soit, poursuit Spano-Rahou. Personne chez eux n’est allé se plaindre aux arbitres. On connaît aussi des joueurs là-bas et personne ne nous a parlé de ça. Tout le monde à découvert ces accusations dans la presse le lendemain. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Activer les notifications